Nouvelles technologies

Des enjeux de confiance et de performance

D’après les dernières données, le PIB mondial devrait croître de 14 % d’ici 2030 grâce à l’Intelligence Artificielle.

L’importance des nouvelles technologies dans l’environnement de travail ne cesse de croître. Reflétant des enjeux plus larges de transformation des économies au niveau mondial en impactant ainsi la performance mais aussi la confiance des usagers.

L’accumulation des failles techniques et des mauvais usages impactent la confiance des utilisateurs dans le numérique 

En 2019, 44 % des Français perçoivent le numérique comme une menace, alors qu’ils étaient 35 % en 2008.

Pour permettre de réduire ce taux de perception des usagers, les dirigeants Français appellent à favoriser une meilleure collaboration sur trois sujets majoritaires :

  • la cybersécurité (33 %) ;
  • la désinformation (21 %) ;
  • l’intelligence artificielle (18 %).

Moins de confiance,
moins de performance

« Le secteur des nouvelles technologies prend chaque jour un peu plus de place dans le monde et, aujourd’hui, il dépasse sans aucun doute toutes nos attentes. Autrefois, nous construisions des produits Tech pour des femmes et hommes d’affaires ainsi que pour d’autres spécialistes du high-tech. Désormais, nous construisons des produits que tout le monde utilise et qui modifient complètement notre façon de vivre. Cette nouvelle donne nous amène à accepter plus de responsabilités. Que ce soit en matière de protection des données personnelles, de cybersécurité ou de modération des contenus, entre autres, nous ne sommes pas encore là où nous devrions être. »

John Hennessy, ancien PDG d’Alphabet

Confiance numérique : une priorité commune pour les entreprises et les états

Moins de 50 % des dirigeants européens et français pensent que la réglementation mise en place par les gouvernements, renforce la confiance des clients et la compétitivité des entreprises. Si les entreprises sont plus que jamais concernées par les nouvelles technologies et leur impact sur leurs activités, les gouvernements devront collaborer plus étroitement dans les domaines de la cyber et de la data intelligence.

Plus de 7 dirigeants sur 10 pensent que les états :

  • utiliseront plus de données des citoyens pour prendre des décisions importantes, via un système de crédit social ;
  • obligeront les entreprises privées à réguler les infos diffusées sur internet ;
  • mettront en place plus de lois anti trusts pour démanteler les big tech.

Gagner en efficacité opérationnelle en s’appuyant sur le potentiel des nouvelles technologies

Pour 59 % des répondants français l'éfficacité opérationnelle représente un levier de croissance important, de par :

  • l'automatisation de certaines tâches répétitives, aide à la prise de décision, etc. ;
  • la concentration des collaborateurs sur des missions (non automatisables) à plus forte valeur ajoutée.

Pour que ce scénario soit envisageable : l’upskilling des collaborateurs (hard/soft/digital skills) doit être la priorité.

Suivez-nous !

Contactez-nous

Martin Lozniewski

Martin Lozniewski

Content Manager, PwC France

Tel : +33 1 56 57 58 92

Masquer