Croissance mondiale : le pessimisme des dirigeants d'entreprise atteint un nouveau record

23ème Global CEO Survey

Une faible croissance économique mondiale qui sape la confiance les dirigeants des grandes entreprises, les nouvelles technologies, dont le Big Data, qui ont besoin d’être recadrées, le tournant de l’upskilling à prendre désormais sans attendre…
Dans un contexte où les enjeux climatiques poussent à développer une économie plus verte, quelle est la vision des chefs d’entreprises, français notamment, face à ces quatre réalités ?

Découvrez les tendances clés

51 %

des dirigeants français pensent que le PIB mondial va chuter en 2020 (53 % dans le monde).

35 %

des dirigeants français interrogés perçoivent le numérique comme une menace.

41 %

Le déficit de compétences humaines, principal frein à la croissance pour les entreprises françaises.

3 X

Des dirigeants 2 à 3 fois plus attentifs aux enjeux climatiques qu’il y a 10 ans.

Analyse vidéo de Bernard Gainnier, Président de PwC France

Décryptage

Les dirigeants sont de plus en plus pessimistes quant aux perspectives de croissance économique mondiale. Arrivée massive de nouvelles technologies, inégalités sociales, urgence climatique : quelle sont les clés pour expliquer cette tendance ?

Retrouvez en vidéo l'analyse de Bernard Gainnier, Président de PwC France.

Durée 1:35 min

Découvrez les 4 tendances clés pour 2020

Confiance des dirigeants en déclin : la France plus optimiste

51 % des dirigeants français pensent que la croissance économique va ralentir en 2020 (53 % dans le monde, soit 24 points de plus qu’en 2019). 18 % pensent que leur chiffre d'affaires progressera en 2020.

Quels sont les principaux freins ?

  • Le déficit des compétences humaines.
  • Les conflits commerciaux.
  • L'augmentation constante des cyberattaques.

Lire la suite

Confiance et performance

Le PIB mondial devrait croître de 14 % d’ici 2030 grâce à l’intelligence artificielle (IA). Pourtant, l’accumulation des failles techniques et des mauvais usages impactent la confiance des utilisateurs dans le numérique.

  • 2008 : 35 % des Français perçoivent le numérique comme une menace.
  • 2018 : 44 % d’entre eux ont toujours cette perception (cybersecurité : 33 % ; desinformation sur internet : 21 % ; intelligence artificielle : 18 %).

D'ailleurs, moins de 50 % des dirigeants européens et Français pensent que la réglementation mise en place par les gouvernements renforce la confiance des clients et la compétitivité des entreprises.

Lire la suite

Upskilling, un tournant à prendre

41 % des dirigeants français indiquent que le principal frein à la croissance de leur CA, est le déficit de compétences humaines.
La solution ? Recruter et surtout former.

L'upskilling devient de plus en plus important et urgent. Une entreprise sur deux s’est engagée dans la montée en compétences, qui impacte positivement la performance. Cependant les entreprises peinent à mettre en place des programmes : 26 % manquent de ressources (temps, budgets, humains et connaissances) pour mener à bien des programmes d’upskilling et 12 % ne savent pas quelles compétences seront clés demain.

Lire la suite

Défi ou opportunité ?

Les dirigeants d’entreprise sont 2 à 3 fois plus attentifs aux enjeux climatiques qu’il y a une décennie, ce qui leur donne une longueur d'avance du point de vue de la réputation.

Par ailleurs :

  • 28 % des dirigeants français (25 % dans le monde), anticipent que le changement climatique créera de nouvelles opportunités de développement en 2020 (13 % dans le monde en 2010) ;
  • 61 % s'orientent vers une économie plus verte.

Lire la suite

« Les enjeux climatiques, la disruption technologique, la montée des inégalités, le vieillissement de la population et les taux d'intérêts négatifs provoquent des conséquences politiques et sociétales encore mal comprises. (...) Le dirigeant doit prendre en compte toutes ses parties prenantes pour agir au cœur même de la société et de son environnement. L'urgence est là ! »

Bernard Gainnier, président de PwC France et Afrique francophone.

Sommes-nous entrés dans un environnement inconnu ?


Les experts de l’OCDE sont unanimes : nous n’arrivons pas seulement à la fin d’un cycle. Nous arrivons à la fin d’une ère, celle de l’envolée des échanges marchands et de l’industrialisation à grande vitesse des pays émergents. En l’absence d’orientations stratégiques claires sur quatre sujets déterminants (échanges commerciaux, révolution numérique, inégalités sociales, changement climatique), le climat d’incertitude continuera de régner, compromettant les perspectives de croissance de nombreux pays.

Comment les dirigeants vont-ils intégrer dans leur stratégie ces impacts profonds, mal mesurés et donc mal maîtrisés sur le climat, le politique (le sens) et le social ?

Méthodologie

PwC a réalisé 1 581 entretiens avec des dirigeants dans 83 pays entre septembre et octobre 2019. Cet échantillon est pondéré en fonction du PIB national, afin de garantir une représentation équitable de l’opinion des dirigeants dans l’ensemble des principales régions du monde. 

Au total, 7 % des entretiens se sont déroulés par téléphone, 88 % en ligne et 5 % par voie postale ou en face à face. Tous les entretiens quantitatifs ont été menés de manière confidentielle.

  • 46 % des entreprises déclarent un chiffre d’affaires d’un milliard de dollars ou plus ;
  • 35 % des entreprises déclarent un chiffre d’affaires entre 100 millions et 1 milliard de dollars ; 
  • 15 % des entreprises déclarent un chiffre d’affaires jusqu’à 100 millions de dollars ;
  • 55 % des entreprises sont privées.

Contactez-nous

Martin Lozniewski

Content Manager, PwC France

Tel : +33 1 56 57 58 92

Suivez-nous !