Skip to content Skip to footer

Chargement des résultats

Confiance et croissance

Rebond de la confiance des dirigeants dans la croissance de leur chiffre d’affaires à long terme

Au niveau mondial, la part des dirigeants qui s’attendent à une reprise de la croissance a fortement augmenté (elle était de 22 % en 2020 et de 42 % en 2019), ce qui reflète le plus haut niveau d’optimisme jamais enregistré depuis l’introduction de cette question dans l’enquête en 2012. Cet optimisme est particulièrement prononcé parmi les dirigeants d’Amérique du Nord et d’Europe de l’Ouest : respectivement, 86 % et 76 % d’entre eux prévoient une amélioration de la croissance économique mondiale au cours de l’année à venir. 59 % des dirigeants français partagent cet optimisme, contre 18 % dans l’édition précédente.

Les dirigeants se montrent plus optimistes concernant les perspectives pour leurs entreprises : 36 % d’entre eux se déclarent « très confiants » quant aux perspectives de croissance du chiffre d’affaires de leur entreprise sur les 12 prochains mois, contre 27 % en 2020. Cette proportion atteint 23 % en France.

Ecart du niveau de confiance selon les secteurs

Si la confiance augmente au niveau mondial, les écarts entre les différents secteurs d’activité sont importants, la pandémie ayant affecté le comportement des consommateurs à divers degrés. Les dirigeants des secteurs des technologies (45 %) et des télécommunications (43 %) affichent les niveaux de confiance les plus élevés, tandis que les dirigeants issus des secteurs des transports et de la logistique (29 %) ainsi que de l’hôtellerie et des divertissements (27 %) figurent parmi les moins confiants au regard de leur capacité à augmenter leur chiffre d’affaires au cours des 12 prochains mois.

« Les dirigeants doivent à présent relever deux défis fondamentaux : reconstruire la confiance, car les attentes vis-à-vis des entreprises n’ont jamais été aussi élevées, et adapter leurs stratégies ainsi que leurs activités pour obtenir un impact durable. »

Bernard Gainnier, Président de PwC France et Maghreb

Perspectives de croissance : les États-Unis consolident leur avance sur la Chine

Les États-Unis ont consolidé leur avance en tant que premier marché cible pour générer de la croissance sur les 12 prochains mois, désignés comme tel par 35 % des dirigeants au niveau mondial, soit 7 points de plus que la Chine (28 %). En 2020, l’avance des États-Unis sur la Chine n’était que d’un point de pourcentage.

Les évolutions politiques et les tensions existantes ont influencé les opinions des dirigeants aux États-Unis. Ainsi, leur intérêt pour la Chine en tant que pays propice à la croissance a diminué, ceux-ci s’étant davantage concentrés sur le Canada et le Mexique : leur intérêt pour ces deux pays a grimpé de 78 % par rapport à 2020. Les dirigeants chinois témoignent d’un intérêt croissant pour les grandes économies telles que les États-Unis, l’Allemagne et le Japon, des territoires de premier plan pour les exportations.

Dans le classement des pays présentant les meilleures perspectives de croissance, l’Allemagne conserve sa troisième position en remportant les faveurs de 17 % des dirigeants. Vient ensuite le Royaume-Uni post-Brexit, qui s’est hissé à la quatrième place (11 %), devant l’Inde (8 %). Le Japon progresse également dans ce classement et devient le sixième pays le plus attractif pour les dirigeants en termes de croissance, prenant la place de l’Australie qui occupait cette position l’an dernier.

Contactez-nous

Suivez-nous !