Upskilling : un tournant à prendre

Montée en compétences

Le déficit des compétences humaines est le principal frein à la croissance pour 41 % des dirigeants français. 23 % d'entre eux ont réalisés de nets progrès dans l'élaboration d'un programme de montée en compétences (18 % des dirigeants dans le monde). 

Déficit de compétences, premier frein à la croissance ?

loading-player

Playback of this video is not currently available

Partager

La solution ? Recruter et surtout former

Une entreprise sur deux s’est engagée dans la montée en compétences (upskilling), qui impacte positivement la performance
dans un contexte d'automatisation de certains métiers et du vieillissement de la population active.

L'upskilling devient de plus en plus important et urgent, cependant les entreprises peinent à mettre en place des programmes car : 

  • 26 % manquent de ressources (temps, budgets, humains et connaissances) pour mener à bien des programmes d’upskilling ;
  • 12 % ne savent pas quelles sont les compétences clés dont elles auront besoin demain.

Et lorsque les programmes sont lancés : les entreprises doivent retenir les talents montés en compétences, identifier la bonne méthode pour l'apprentissage (tandis que certains ne parviennent pas à acquérir les compétences nécessaires), et générer un impact sur leur entreprise.


Digitalisation de l’emploi

Une étude menée par PwC en 2019 montre que 77 % des 22 000 salariés interrogés dans le monde entier, déclarent qu’ils aimeraient acquérir de nouvelles compétences ou se reconvertir. Seuls 33 % ont le sentiment de s’être vu donner la possibilité d’acquérir un bagage numérique en marge de leurs activités normales.

Découvrir l'étude


« Les dirigeants d’entreprise, les établissements et organismes de formation, les pouvoirs publics et la société civile doivent travailler ensemble afin que la population active du monde entier puisse rester mobilisée de manière productive dans un travail épanouissant et porteur de sens. »

Bob Moritz, Président du réseau international de PwC

Mobiliser à nouveau grâce à l’upskilling

Les effets positifs de l’upskilling sont bien concrets.

Au niveau mondial, les entreprises qui ont le plus avancé dans la mise en place de programmes d’upskilling, observent de nettes améliorations dans le renforcement de la culture d’entreprise et l’engagement des collaborateurs (60 %), une hausse de l’innovation et une accélération de la transformation digitale au sein des équipes (51 %), et une augmentation du chiffre d’affaires (37 %).

Suivez-nous !

Contactez-nous

Martin Lozniewski

Content Manager, PwC France

Tel : +33 1 56 57 58 92

Hide