2019 : des dirigeants pessimistes ?

Baromètre 2019 sur l’opinion des dirigeants d’entreprise

Perspectives de croissance mondiale

Des dirigeants d’entreprise 6 fois plus pessimistes

Après un optimisme record des dirigeants en 2018, l’année 2019 est marquée par le retour d’un fort pessimisme au sujet de la hausse de la croissance mondiale et des perspectives de croissance pour leur entreprise. Pour sa 22e édition, l’étude « Annual Global CEO Survey » a effectué un tour du monde des dirigeants d’entreprises afin de recueillir leurs perspectives sur la croissance. Cette année, plus de 1 300 dirigeants ont été interrogés dans 91 territoires. Incertitude, nouveaux talents et intelligence artificielle : analyse des principales conclusions.

loading-player

Playback of this video is not currently available

Partager sur

Enseignements clés

Un regain de pessimisme

En 2019, 29 % des dirigeants anticipent un recul de la croissance économique mondiale, contre 5 % seulement en 2018. L’année dernière, ils étaient 57 % à prévoir une amélioration de la croissance (un record depuis 2012), ils ne sont plus que 42 %. Ce faible niveau de confiance, observé dans toutes les zones géographiques, est semblable à celui de 2013, alors que les contextes sont très différents : en 2013, l’économie faisait face à une crise de la dette publique, une envolée du chômage et une chute de la consommation, et la croissance n’avait pas passé la barre des 3 %, tandis que pour 2019 le FMI prévoit une progression du PIB mondial de 3,7 %.

View more

Pour croître, consolider ses acquis

Le pessimisme règne également dans les projections de chiffre d’affaires : 35 % des dirigeants se disent confiants à horizon un an (-7 points) et 36 % à 3 ans (-9 points). Dans ce contexte, les solutions plébiscitées pour traquer la croissance sont l’efficacité opérationnelle (77 % des dirigeants), la croissance organique (71 %) et l’innovation (62 %). Les stratégies de croissance externe, de collaboration ou d’alliance sont délaissées au profit d’un recentrage sur les acquis de l’entreprise et l’optimisation de son fonctionnement.

On retrouve également cette logique dans les choix des marchés à conquérir pour croître. Si les États-Unis et la Chine remportent la majorité des suffrages, leur attractivité baisse fortement (51 % en cumulé, contre 79 % l’année dernière). La France, elle, conserve la 7e position dans le classement. A contrario, 8 % des dirigeants préfèrent se concentrer sur leurs marchés actuels (1 % en 2018) et 15 % ne savent pas sur quels nouveaux marchés miser (8 %).

View more

La pénurie des talents au cœur des préoccupations

Les inquiétudes des dirigeants portent sur l’excès de réglementation (menace numéro 1, comme en 2018), suivie de l’instabilité réglementaire et de la pénurie de talents.

7 des 10 préoccupations majeures ont un lien avec les décisions gouvernementales – réglementation, politique commerciale, géopolitique, populisme…), ce qui pousse les entreprises à consolider leurs positions plutôt que conquérir de nouveaux territoires.

Si les freins à la croissance varient d’une zone géographique à l’autre, la pénurie des talents est partagée à travers le monde, et plus accentuée en Afrique et en Asie-Pacifique. En Amérique du Nord et en Asie-Pacifique, elle cohabite dans le top 5 des menaces, avec la rapidité de la transformation digitale.

View more

Des entreprises démunies face au défi de la data

40 % des dirigeants sont convaincus que l’intelligence artificielle va transformer la manière de faire des affaires au cours des cinq prochaines années. 35 % comptent l’implémenter dans leur entreprise d’ici 3 ans, et 33 % l’ont déjà fait. Cependant, une large majorité des entreprises attendent un soutien des gouvernements dans la course à la maîtrise de la data : 76 % estiment que les États devraient développer une politique spécifique, et 2 sur 3 souhaiteraient être incitées à former leurs talents et à accélérer l’usage de l’intelligence artificielle en entreprise.

En France en particulier, les principaux freins à l’essor de l’intelligence artificielle en entreprisesont un manque de connaissance de cette technologie, un défaut de formation des équipes et la résistance au changement.

View more

La baisse de la confiance des dirigeants appelle à la prudence

Partager sur

L'IA s'apprête à révolutionner l'économie mondiale

L'IA s'apprête à révolutionner l'économie mondiale
Partager sur

Intelligence artificielle : optimiste ou pessimiste ?

Face à l'intelligence artificielle êtes-vous pessimiste, optimiste ou réaliste ? Pour le savoir, répondez à notre quizz...

Quizz !

{{filterContent.facetedTitle}}

Contactez-nous

Martin Lozniewski

Content Manager, PwC France

Tel : +33 1 56 57 58 92

Suivez-nous !