Facteur carbone européen : état des lieux

Changement climatique et électricité : comparaison des émissions à effet de serre CO2 des principaux électriciens européens

Février 2020

Le  rapport annuel « Facteur carbone » 2019, dont l’objectif est de rendre compte de l'activité et de l’émission de CO2 des 24 premiers producteurs d'électricité européens, confirme cette année encore, une tendance à la baisse. En 17 ans, selon le panel interrogé, le facteur carbone a diminué de 19 % soit -1,2 % par an. Un niveau qui atteint aujourd'hui le niveau le plus bas depuis 2001.

La baisse de production de l’électricité de la part des entreprises interrogées, se situe dans un contexte de baisse de production à l’échelle européenne. En recul de la production qui s’accompagne à l’échelle du panel interrogé, d’une baisse des émissions de CO2 de 6,2 % : de 619 millions de tonnes de CO2 (Mt CO2) en 2017 à 580 Mt CO2 en 2018.

Découvrez les grandes tendances de cette nouvelle édition.

Facteur carbone : un niveau au plus bas depuis 2001

Part de la production renouvelable en hausse

Avec un taux de production renouvelable totale passant de 20 à 23 % entre 2017 à 2018, l’augmentation de la production renouvelable chez les entreprises interrogées est significative. Cette hausse de 48 TWh (térawattheure), imputable à la hausse de la production hydraulique (+37 TWh), s’explique par la fin de la période de sécheresse que le Sud de l’Europe (Portugal, Espagne, Grèce) a connu en 2017.

L'importante décarbonisation de la production non renouvelable

La production de charbon connaît une baisse de 8 % par rapport à 2017 et représente 22 % du mix énergétique des entreprises interrogées en 2018.

Une baisse de 13 % du gaz est également observée, passant de 16 % à 15 % du mix énergétique. Après un ralentissement en 2017, le facteur carbone européen reprend sa diminution en 2018, et atteint son niveau le plus bas depuis le début de cette étude en 2001 à 296 kg CO2/MWh (mégawatt-heure).

La part d’électricité d’origine renouvelable augmente de 22,9 %


De 2017 à 2018, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du panel des 24 sociétés a augmenté, pour atteindre 22,9 % de la production totale, soit 449 TWh renouvelables sur un total de 1 961 TWh produits. Sur la totalité des entreprises répondantes, la production annuelle à partir d’énergies renouvelables est en hausse de 48 TWh.

L'hydraulique, numéro 1 européen

Après une année 2017 particulièrement difficile, on retrouve une production totale légèrement supérieure à 300 TWh (303 TWh en 2018 contre 266 TWh l’an passé).

Toutefois, l’hydraulique conserve sa place de numéro un européen.

L’éolien : 2ème énergie renouvelable européenne

Alors que la production par biomasse est restée stable selon le panel (32 TWh en 2018), il apparaît que le solaire photovoltaïque produit par ces mêmes entreprises, est de son côté en légère progression : 1,3 TWh en 2018.
Les autres énergies renouvelables telles que la géothermie ou les hydroliennes ont aussi légèrement augmenté dans le mix énergétique du panel : 30 TWh au lieu de 26 TWh en 2017.

L’étude révèle que cette hausse de la production d’énergie renouvelable entre 2017 et 2018, va de pair avec la diminution de la production électrique à partir d’énergies non renouvelables, qui a diminué de 71 TWh sur cette période.
Les résultats indiquent également que la part des énergies non renouvelables dans la production, diminue sur le panel par rapport à 2017 (- 2,7 points). La production d’électricité à partir de charbon et de gaz est en baisse sur le panel en 2018 (-78 TWh), tandis que l’électricité produite à partir de fioul a augmenté (+10TWh), passant de 22TWh en 2017 à 32 TWh en 2018.

Forte de cette diminution, le facteur carbone devra encore fortement diminuer d'ici 2030 si les politiques annoncées par les entreprises sont suivies.

Méthodologie

L’objectif de cette étude est d’identifier, de consolider, d’homogénéiser et de présenter une information complète sur les émissions de CO2 des principaux producteurs d’électricité européens, et d’analyser les principales variations entre les années 2001 et 2018.

Les 24 sociétés étudiées représentent près de 53 % des émissions de CO2 du secteur électricité-chaleur en Europe (28 pays).

{{filterContent.facetedTitle}}

Suivez-nous !

Contactez-nous

Olivier Muller

Olivier Muller

Directeur Développement Durable, PwC France

Tel : +33 1 56 57 80 44

Masquer