Industries de santé

Le secteur des industries de santé regroupe les acteurs de l’industrie pharmaceutique, les biotechs, les medtechs ainsi que les acteurs de la santé privée et publique.

Une transformation du secteur

Les patients sont aujourd’hui acteurs de leur propre santé et interagissent davantage avec leurs professionnels de santé. Ils sont également demandeurs de plus de prévention, une logique qui offre au secteur l’opportunité de se diversifier pour mieux les accompagner.

Ce contexte de transformation permet aux laboratoires de repositionner leur image et de définir un nouveau mode de dialogue avec les usagers.

Biotechs et medtechs : les nouveaux entrants

La filière de la biotech et de la medtech française est l'une des plus étendue et dynamique au monde comme le prouvent les nombreux IPO, brevets et création. Mais elle doit faire face à des défis majeurs.

Les dirigeants, en majorité issus du monde académique, s'entourent d'acteurs capables de les sensibiliser et de répondre à leurs problématiques business. Pour trouver des financements adéquats et dans un timing qui ne remet pas en cause leur existence, les biotechs ont besoin de gagner en visibilité auprès des investisseurs. Autre enjeu, l’optimisation des processus, dont la R&D, est un élément clé. Enfin, le développement de nouveaux partenariats permet de diversifier les risques.

Les défis du système de santé français

Face aux mutations sociétales et économiques françaises, le système de soins évolue : le mode de délivrance et de financement de la santé est radicalement modifié. Les dépenses de santé, élevées, questionnent la soutenabilité financière de notre modèle.

Sous le double effet du vieillissement de la population et de l’augmentation des maladies chroniques, la demande de soins augmente. Les inégalités sociales et territoriales d’accès aux soins ainsi que le cloisonnement entre la médecine de ville et l’hôpital, les secteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux nuisent à la prise en charge globalisée des patients et usagers.

Les informations transmises aux patients ne sont pas toujours pertinentes. Le système de santé et l’organisation des soins juxtaposent des offres insuffisamment lisibles pour les patients. A l’inverse, l’information disponible en ligne sur la santé abonde ; elle n’est souvent ni structurée ni vérifiée (pas de modération scientifique).

Garantir l’accès universel à une prise en charge de qualité repose notamment sur une évolution des pratiques médicales. Elles doivent s’inscrire dans une démarche de plus en plus coopérative et pluridisciplinaire. En parallèle, l’évolution du système de soins fondée sur les parcours et mettant l’accent sur la prévention, les prises en charge coordonnées en ambulatoire (premier recours) et l’amélioration du lien Ville - Hôpital sont nécessaire.

L’e-santé, un levier clé

Le numérique en santé représente un vecteur prometteur de modernisation de notre système de santé, de transformation des pratiques professionnelles et de préfiguration de la médecine de demain, au bénéfice de l’efficacité globale du système et de son équilibre financier.

Le développement de l’e-santé favorise le partage et l’échange d’informations pour disposer de la bonne information au bon moment (dossier médical partagé, messagerie sécurisée de santé,…). Il permet le renforcement et la simplification de l’accès aux soins (meilleure connaissance de l’offre, amélioration de l’accessibilité,…). Le développement de nouveaux services renforçant l'empowerment du patient (notamment à travers le quantified self ou la mesure de ses données de santé personnelles) sont également rendu possible grâce à l’e-santé.

Contactez-nous

Loïc Le Claire

Avocat Associé Responsable du secteur Industries de santé

Tel : + 33 1 56 57 45 51

Marion Le Moign

Marketing & Business Development

Tel : +33 1 56 57 17 54

Suivez-nous !