Regards croisés des CPO sur la performance, la RSE et les technologies

PwC Global Digital Procurement Survey - 5ème Édition

Regards croisés des CPO
  • Etude
  • 14 déc. 2023

Pour cette 5ème édition, le baromètre de la transformation digitale a accru sa dimension internationale, englobant désormais plus de 1000 entreprises réparties dans près de 60 pays sur 5 continents.​

 

En plus de l’analyse des tendances mondiales, vous retrouverez des focus sur 16 industries et un focus sur les enjeux spécifiques à la France.

 

Face aux défis posés par les crises successives, les Achats sont plus que jamais stratégiques pour le maintien du bon fonctionnement de l’entreprise et sa résilience, que ce soit dans la sécurisation des approvisionnements ou dans la recherche d’innovations qui rendront l’entreprise plus compétitive.

65 %

des Directions Achats cherchent en priorité à maîtriser leurs coûts

70 %

des processus seront digitalisés d’ici 2027 selon les répondants

+1000

entreprises interrogées tous secteurs confondus 58 pays couverts par l’étude

Où en sont les Directions Achats dans leur digitalisation ?

Les Directions Achats demeurent focalisées sur des impératifs tels que la réduction des coûts, la transformation digitale et le sourcing stratégique. Cependant, une évolution significative se dessine avec l'entrée des enjeux RSE sur le podium en 3ème position ex-aequo, soulignant ainsi l'importance croissante de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises dans la stratégie des entreprises et une prise de conscience croissante de la nécessité d'une approche plus durable dans les pratiques d'approvisionnement.

Ainsi, la transparence et la conformité, deux aspects essentiels pour la transformation durable des entreprises, émergent désormais en tant que moteurs clés de la digitalisation au sein des Directions Achats. 

Côté solutions, une tendance dominante se dessine avec l'adoption généralisée des solutions Source-to-Pay (S2P), devenues la norme pour 94% des Directions Achats interrogées, démontrant ainsi un haut niveau de digitalisation à travers le monde et l’efficacité de ces solutions.

Dans le déploiement de solutions digitales, les entreprises privilégient désormais les critères métiers tels que la définition des besoins et des processus. Ce choix met en avant une approche axée sur les besoins spécifiques de chaque organisation avant de se pencher sur des aspects plus techniques. Cette orientation témoigne d'une compréhension croissante de l'importance de l’adoption utilisateur, facteur clé de succès pour maximiser l’efficacité des solutions digitales

Quelles sont les perspectives et les priorités d’ici à 2027 ?

Les Directions Achats s'engagent dans une trajectoire ambitieuse de digitalisation, visant à atteindre un taux de 70% de processus digitalisés d'ici 2027. Bien que l'objectif initial pour 2022 n'ait pas pu être concrétisé en raison des crises successives impactant les investissements, les entreprises doivent augmenter leur niveau de résilience pour atteindre les objectifs fixés. 

Dans cette quête vers la digitalisation, les petites et moyennes entreprises se distinguent en intensifiant leurs investissements dans la transformation digitale des Achats, enregistrant une hausse de 6% entre 2024 et 2027. En revanche, les grandes et très grandes entreprises maintiennent leurs investissements tout en conservant une capacité significative de transformation digitale.

Les Directions Achats tracent leur feuille de route en mettant l'accent sur des aspects clés tels que la gestion des données, la digitalisation des processus Source-to-Contract (S2C), la gestion des risques, ainsi que sur des cas d'usage innovants liés aux enjeux RSE et à la gestion du cycle de vie des contrats.

Parmi les enjeux RSE, la gestion des problématiques environnementales émerge comme la priorité principale des Directions Achats pour les trois prochaines années. Cette orientation est motivée par les objectifs de réduction des émissions de scope 3, soulignant à nouveau une prise de conscience croissante de l'impact environnemental des activités d'approvisionnement. 

Une tendance notable réside dans le fait qu'une entreprise sur deux prévoit d'investir dans les trois prochaines années dans l'évolution ou le déploiement d'un outil de gestion des contrats (CLM). Les avantages anticipés de cette initiative incluent un gain de temps, la possibilité de réduire les coûts, ainsi que la mise en conformité aux normes réglementaires.

Et en France ?

Alors que la réduction des coûts reste la priorité globale pour toutes les Directions Achats, la transformation digitale et la gestion de la relation fournisseurs relèvent du niveau de priorité élevé pour les professionnels français. En effet les entreprises cherchent davantage à gagner en efficience, en organisation et en processus interne et cela de manière plus durable. 

Les entreprises françaises sont moins bien équipées en solutions S2P et ont un niveau de digitalisation inférieur au niveau mondial. 

Le retard du taux de digitalisation peut être dû à la manière dont les professionnels abordent la transformation digitale : l’augmentation du niveau d’équipement des entreprises est une condition préalable à la digitalisation. Ils mettent l’accent sur l’aspect humain de la transformation digitale, délaissant les choix IT, qu’ils perçoivent comme moins importants. Cette vision confirme la tendance mondiale et le rôle critique de l’adoption utilisateurs dans la réussite des projets SI achats.  

Il y a de belles perspectives pour les Directions Achats puisque d’ici 2027, le taux de digitalisation des entreprises françaises va fortement augmenter pour rejoindre le taux cible mondial et les entreprises ont prévu d’investir considérablement dans la digitalisation. 

Méthodologie

Près de 1000 entreprises dans 58 pays dans le monde ont été interrogées pour cette enquête, tous secteurs confondus.

Je découvre les enseignements de l’étude

PwC Global Digital Procurement Survey – 5ème Édition

{{filterContent.facetedTitle}}

Contactez-nous

Matthieu Lemasson

Matthieu Lemasson

Associé, responsable du secteur Aéronautique, Défense et Spatial, PwC France et Maghreb

Stéphane Loubère

Stéphane Loubère

Associé, Strategy& France

Frédéric Chapelle

Frédéric Chapelle

Associé, Strategic  Supply Management​, PwC Luxembourg

Masquer
Suivez-nous !