Digital procurement

Comment réinventer la fonction Achats à l’ère du digital ?

La révolution digitale concerne plus que jamais la fonction Achats. En lien avec les technologies intelligentes et le développement de « l’industrie 4.0 », elle détient désormais des outils à fort impact, au service des nouveaux modèles économiques de l’entreprise. A la clé : une possibilité de rupture dans les stratégies Achats, de prise de décision plus fine, de repositionnement au sein de l’entreprise. Comment la fonction Achats s’empare-t-elle de cette révolution digitale ?

Un tournant est amorcé

Les Directions Achats souhaitent désormais adresser le sujet du Digital sous l’angle des processus stratégiques

déclarent avoir initié une démarche de digitalisation des processus transactionnels
déclarent avoir initié une démarche de digitalisation de processus stratégiques
déclarent envisager une démarche aboutie sur le volet stratégique à horizon 5 ans

La valorisation des données de l’acheteur désormais possible

Les outils intelligents offrent l’opportunité de repenser le positionnement des Achats au sein de l’entreprise. Etant le pivot entre fournisseurs, prescripteurs et clients, la fonction Achats détient un patrimoine de données qu’il est désormais couru de valoriser en interne mais aussi auprès de son éco-système industriel. Il est désormais possible d’exploiter les données clients au service d’une plus grande réactivité des fournisseurs dans l’adaptation de ses produits et services.

La fonction Achats contribue ainsi à renforcer l’agilité et la réactivité de la chaine de production d’un produit ou service. L’objectif à long terme de la digitalisation étant l’intégration en temps réel des données de l’ensemble de la chaine de valeur, c’est-à-dire allant des fournisseurs, aux distributeurs, puis enfin aux clients.

D’après notre étude, si les ambitions sont claires, le défi n°1 des acheteurs reste la qualité de la donnée, avant l’évolution des compétences

déclarent que le 1er obstacle à l’utilisation intelligente des données est la mauvaise qualité des informations

De nouvelles approches contractuelles

La maturité des Directions Achats sur la question de la digitalisation reste encore faible

déclarent avoir une vision claire et une feuille de route pour digitaliser la fonction Achats

Les activités opérationnelles des achats, leur appréciation du risque et leur relation avec les fournisseurs vont également être fortement impactées avec la digitalisation, demandant ainsi de repenser l’approche envisagée.

Les conséquences sont nombreuses en matière de propriété des données, mais aussi en matière de transparence et d’ouverture dans la relation avec les fournisseurs.

Livre blanc

Procurement 4.0

Prêts pour la révolution numérique ?

 

Téléchargez le livre blanc

Contactez-nous

Isabelle Carradine Pinto
Directeur PwC
Tel : +33 1 56 57 88 96
Email

Suivez-nous !