Emerging Trends in Real Estate® Europe 2020

Tendances du marché immobilier européen en 2020 : faire face aux enjeux environnementaux et de mobilité urbaine

Décembre 2019

Malgré un contexte politique et économique incertain et une augmentation significative du coût de la construction, l’immobilier est une classe d’actif qui fait l’objet d’une forte demande. En effet, les investisseurs européens considèrent que l’immobilier est une véritable alternative surtout par rapport aux autres classes d’actifs, grâce à des taux d’intérêt qui devraient rester bas et des rendements obligataires négatifs dans de nombreux pays européens.

Mis à part les doutes concernant le secteur du commerce soumis à la pression de la nouvelle économie, les autres secteurs de l’immobilier devraient bénéficier d’un afflux massif de capitaux et de financements.

L’instabilité politique et les risques environnementaux, des enjeux qui inquiètent les investisseurs

Cette année, les investisseurs émettent des réserves conjoncturelles et environnementales. L’instabilité politique représente une préoccupation grandissante au niveau international (81 % des répondants) et européen (70 %). Près de 60 % des répondants se disent également préoccupés par les politiques nationales, soit +14 points par rapport à l’année dernière.

Plus des deux tiers (67%) des acteurs interrogés citent les conséquences des problèmes environnementaux comme principal critère impactant le marché immobilier dans les prochaines années. Les risques climatiques font l’objet d’une prise de conscience accrue puisque près de la moitié des répondants (48%) ont déclaré que ces risques, directement en lien avec leur portefeuille, avaient augmenté. 73 % d’entre eux s’attendent à ce que ceux-ci subissent une hausse significative au cours des cinq prochaines années.

Logistique et résidentiel : des secteurs qui attirent toujours les investisseurs

La logistique est à nouveau en tête du classement des sous-secteurs immobiliers que les investisseurs européens considèrent comme le plus rentable, notamment grâce à la croissance continue du commerce en ligne. Le résidentiel n’est cependant pas en reste. Les usages sont en forte progression, tels que les maisons de retraite ou maisons de repos médicalisées, le co-living, les logements pour étudiants ou pour jeunes actifs, car s’ils s’avèrent plus complexes d’un point de vue opérationnel, ils intéressent les investisseurs compte tenu des évolutions de la démographie urbaine.

Les investisseurs regardent de manière attentive la mobilité urbaine

Emerging Trends in Real Estate® Europe 2020 souligne l’importance pour les villes européennes de la mobilité intelligente qui devient un élément essentiel pour le développement et la croissance des métropoles. Environ 80% des répondants affirment que les modifications apportées dans les domaines de la mobilité et des infrastructures contribuent à leur prise de décision. Les promoteurs et investisseurs sont attentifs à ce sujet dans la mesure où la bonne gestion de la mobilité, est un critère décisif pour les utilisateurs, aussi bien sur leur lieu de travail que dans leur lieu de vie. 

Paris, première au classement en termes d'investissements et perspectives de développement

Paris arrive cette année en tête du classement des villes européennes les plus attractives pour les professionnels de l’immobilier. Les Jeux Olympiques 2024, le projet du Grand Paris ainsi que la proximité de Paris avec Londres, au cœur de l’Europe, sont des atouts majeurs pour la capitale française. Malgré les mouvements sociaux, les investisseurs européens estiment la France plus stable et plus attractive que le Royaume-Uni ou l’Allemagne. Paris offre des rendements de l’ordre de 3% à 3,5% en ligne des investisseurs core, mais le Grand Paris et les projets d’infrastructures qui en découlent devraient créer des opportunités pour les investisseurs value add et opportunistes.

Lyon, deuxième ville française préférée des investisseurs européens

Si Lyon était 16ème au classement des villes les plus attractives l’année dernière, et qu’elle est à présent 26ème du classement, elle n’en reste pas moins la deuxième ville française préférée des investisseurs. En effet, la ville possède beaucoup d’atouts : de nombreuses entreprises y ont installé leur siège social, le marché immobilier y est stable et elle bénéficie d’une position stratégique pour les activités logistiques.

 

2020

2019

1

Paris

Lisbonne

2

Berlin

Berlin

3

Francfort

Dublin

4

Londres

Madrid

5

Madrid

Francfort

6

Amsterdam

Amsterdam

7

Munich

Hambourg

8

Hambourg

Helsinki

9

Barcelone

Vienne

10

Lisbonne

Munich

Méthodologie

Publiée conjointement par PwC et Urban Land Institute pour la 17ème année consécutive, Emerging Trends in Real Estate® Europe 2020 analyse les perceptions de 905 professionnels de l’immobilier européens (investisseurs, promoteurs, créanciers et consultants) de 22 pays et donne un aperçu des tendances du marché immobilier européen pour 2020, ainsi que pour les prochaines années.

Suivez-nous !

Contactez-nous

Bruno Lunghi

Bruno Lunghi

Associé juridique et fiscal, PwC France

Tel : +33 1 56 57 82 79

Masquer