Objectifs de Développement Durable : une montée en puissance de l’engagement des entreprises

SDG Reporting Challenge 2019

Février 2020

Les dix prochaines années sonnent la décennie de la réalisation des 17 objectifs de développement durable, pour l'ensemble des pays membres des Nations Unies.

2019 pourrait bien être l'année où les entreprises mondiales ont reçu un signal d'alarme sur la durabilité. Face à l'évolution de l'opinion publique, les gouvernements et les responsables politiques sont de plus en plus nombreux à s'efforcer d’intégrer la durabilité comme fondement de leurs politiques.
Dans le même temps, l'évolution de l'opinion et des préférences des consommateurs conduisent les entreprises à développer des produits et des services plus durables que jamais.

Il devient évident que la prochaine décennie sera déterminante, et les entreprises qui feront preuve de leadership sur les SDG seront les plus susceptibles de gagner le soutien de leurs parties prenantes.

La France, pays moteur sur le sujet des ODD

En France, 92% des entreprises analysées communiquent publiquement sur les Objectifs de Développement Durable (ODD). La mobilisation importante de l’État et une forte volonté d’impliquer les acteurs privés placent la France parmi les pays moteurs sur le sujet. En 2018, la création du Comité de Pilotage de Haut Niveau pour la mise en œuvre des ODD, a permis à nombreuses entreprises et associations professionnelles (telles le MEDEF) d’être impliquées.

Parmi les entreprises françaises particulièrement engagées : Schneider Electric. Le Président-Directeur Général, Jean-Pascal Tricoire, déclare au sujet des ODD : « traditionnellement, la façon de faire des affaires consistait à ne se préoccuper que de performance financière. Mais nous devons donner du sens à ce que nous faisons, mettre les choses en perspective et y inclure la dimension humaine, l’environnement et les communautés au milieu desquelles nous opérons. Pour nos équipes, cette cohérence et cette contribution sont indispensables ».

La feuille de route de la France pour l’Agenda 2030 (publiée en septembre 2019) encourage les entreprises à rendre régulièrement compte de leurs actions.

Un changement d’échelle nécessaire à horizon 2030

S’il n’existe pas de différences notables selon les secteurs d’activité dans l’appropriation des ODD au niveau global, une légère avancée dans le secteur financier apparait (74% des entreprises abordent le sujet).

L’analyse révèle que 25% des entreprises intègrent les ODD dans leur présentation de la stratégie business et 21% des CEO ou Présidents évoquent les ODD dans leurs déclarations (contre 13% en 2018). Un progrès significatif dans la volonté des dirigeants de prouver que leur entreprise a un rôle à jouer pour adresser les enjeux sociétaux majeurs. Les Objectifs de Développement Durable prennent désormais une place de plus en plus importante dans leurs agendas.

Au-delà des engagements, les dix années à venir seront clés pour changer d’échelle et passer de l’engagement à la mise en œuvre avec des résultats concrets et mesurables. Pour y parvenir, les ODD doivent être traités au niveau des cibles et prendre en compte l’ensemble de la chaîne de valeur. De la même façon, les entreprises devront être en mesure de mesurer les progrès réalisés afin que les parties prenantes apprécient la sincérité des engagements et des actions.

« Les Objectifs de Développement Durable sont aujourd’hui clairement à l’agenda des dirigeants. Ce changement de vision du rôle majeur de l’entreprise dans l’atteinte de l’Agenda 2030 est indispensable à la mise en œuvre d’un véritable changement et d’une transition vers un monde plus durable. »

Emilie Bobin, Associée au sein du département Développement Durable de PwC France

Méthodologie

PwC publie pour la troisième année consécutive les résultats du SDG Challenge, qui analyse l’engagement du secteur privé sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) et leur intégration opérationnelle. En 2019, l’étude a couvert 1141 entreprises issues de 31 pays et réparties en 7 secteurs d’activité (contre 729 entreprises dans 21 pays en 2018).

{{filterContent.facetedTitle}}

Suivez-nous !

Contactez-nous

Sylvain Lambert

Sylvain Lambert

Associé Responsable du département Développement durable, PwC France

Tel : +33 1 56 57 80 83

Emilie Bobin

Emilie Bobin

Associée du département Développement durable, PwC France

Tel : +33 1 56 57 86 60

Hide