Déficit des compétences : plus de la moitié des entreprises françaises anticipent une perte de compétitivité

Communiqué de presse

Neuilly-sur-Seine, le 19 novembre 2019

La transition des compétences est la clef

  • 85 % des entreprises françaises interrogées considèrent la transformation digitale comme un enjeu important
  • Pour accélérer cette transformation, les répondants citent comme deux leviers majeurs les compétences (72 %) et la culture d’entreprise (70 %)
  • 67 % des entreprises jugent les viviers externes insuffisants pour faire face à la pénurie des compétences. La transition des compétences ou “upskilling” s’impose

Le cabinet de conseil et d’audit PwC dévoile les résultats de son étude « Réussir la transition des compétences pour un monde digital », menée en France auprès de 145 entreprises (PME, ETI, grandes entreprises) entre septembre et novembre 2019. Cette étude vise à comprendre le niveau d’avancement des entreprises françaises dans leur transformation digitale et le rôle des compétences dans cet avancement, mesurant notamment si la pénurie de talents peut peser sur la compétitivité nationale et les leviers pour y faire face.

Les compétences et la culture au cœur de la transformation digitale

85 % des entreprises françaises interrogées considèrent la transformation digitale comme un enjeu important, voire très important. En revanche, seules 18 % d’entre elles se déclarent en avance par rapport à leurs concurrents. Dans ce contexte, les compétences (72 %) et la culture d’entreprise (70 %) apparaissent comme les deux facteurs majeurs de la transformation. S’ils sont considérés comme des atouts par les entreprises en ligne avec leurs objectifs de transformation, inversement ils sont considérés comme les deux freins majeurs par les entreprises en retard, avant même les moyens financiers.

Concernant les compétences, les entreprises font face au double défi du déficit et de l’obsolescence des compétences. Selon l’étude, la pénurie touche un tiers des entreprises françaises mais ce chiffre devrait rester stable à moyen terme (au-delà de 3 ans). En revanche, l’obsolescence des compétences s’aggrave : 23 % des entreprises sont confrontées à ce problème aujourd’hui et près de 40 % le seront à moyen terme.

« Les leviers humains sont au cœur de la transformation des entreprises. Les entreprises françaises ont bien conscience du défi à relever face à la pénurie et l'obsolescence des compétences. Mais la transition des compétences doit également inclure un travail sur la culture d’entreprise et le modèle de leadership, leviers tout aussi puissants et indispensables. »

Sophie Serratrice, Associée au sein du pôle People & Organisation, PwC France

Réussir la transition des compétences, un atout pour la compétitivité des entreprises françaises

Plus de la moitié des entreprises françaises (56 %) anticipent une perte de compétitivité si elles ne parviennent pas à combler leur déficit de compétences. Or, 67 % des entreprises jugent les viviers externes insuffisants pour faire face à cette pénurie : la transition des compétences s’impose comme voie indispensable (reconversion et montée en compétences).

Dans ce contexte, engager un dialogue avec l’ensemble des collaborateurs devient une priorité, bien que seules 23 % des entreprises interrogées déclarent avoir saisi cette opportunité.

Les Français sont pourtant prêts, comme le souligne l’étude Digital Skills Survey, publiée par PwC en septembre dernier : 74 % des salariés se déclarent en effet prêts à acquérir de nouvelles compétences ou à se reconvertir.

« Parmi les solutions à mettre en place dans la transition des compétences, l’ouverture complète du marché de l’emploi interne, la mise à disposition d’outils d’auto-déclaration des compétences et la mise en place d’un dialogue avec l’ensemble des collaborateurs sont trois leviers clefs. La transition des compétences doit se construire comme un projet au long cours, qui embarque de multiples dimensions : culture d’entreprise, modèle managériale, politique de formation, mission des ressources humaines, ouverture de l’entreprise vers son écosystème, dialogue social et pacte d’engagement de l’entreprise vis-à-vis de ses collaborateurs. »

Pierre-Antoine Balu, Associé à la tête du pôle People & Organisation, PwC France

À propos de PwC France et pays d’Afrique francophone

PwC développe en France et dans les pays francophones d'Afrique des missions de conseil, d’audit et d’expertise comptable, privilégiant des approches sectorielles.

Plus de 276 000 personnes dans 157 pays à travers le réseau international de PwC partagent solutions, expertises et perspectives innovantes au bénéfice de la qualité de service pour clients et partenaires. Les entités françaises et des pays francophones d'Afrique membres de PwC rassemblent 6 400 personnes couvrant 23 pays. Rendez-vous sur www.pwc.fr

En se mobilisant au quotidien pour conseiller et accompagner ses clients dans leur réussite, PwC contribue à la dynamique de l’économie française. A travers ses études et ses analyses d’experts, PwC s’engage également à anticiper les économies du futur et à développer les nouveaux usages technologiques. Enfin, en apportant des solutions pour maîtriser les risques, PwC crée de la confiance entre les acteurs et sécurise le cœur de l’économie française.

PwC France a lancé le mouvement #LetsgoFrance pour valoriser tous ceux qui travaillent à la réussite de l'économie française. Rejoignez-nous et agissons ensemble : letsgofrance.fr

« PwC » fait référence au réseau PwC et/ou à une ou plusieurs de ses entités membres, dont chacune constitue une entité juridique distincte. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.pwc.com/structure

Contactez-nous

Roxane Lauley

Responsable des Relations Médias, PwC France

Tel : +33 1 56 57 13 14

Raphaëlle De Coupigny

Chargée des Relations Médias, PwC France

Tel : +33 1 56 57 88 45

Suivez-nous !