Un reporting achats agile pour Paris 2024

Un outil de pilotage et de communication pour les Jeux de Paris 2024

À plus de quatre milliards d’euros, dont plus de la moitié d’achats, le budget d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 est scruté de près en interne comme en externe. La Direction des Achats de Paris 2024 a souhaité renforcer sa capacité à disposer, en temps réel, d'indicateurs achats et fournisseurs précis, facilitant son pilotage interne mais aussi sa communication auprès de ses parties prenantes. En effet, au-delà des points d’étape convenus, s’ajoute un flux continu de demandes, qui ne cesse de s’accroître à moins de 500 jours du début des compétitions.

Paris 2024 a confié à PwC France la mise en place d’outils, de processus et d’une méthodologie de suivi des achats et fournisseurs capable de produire des indicateurs fiables et configurables, et ainsi de répondre avec agilité à toutes les sollicitations qui lui sont adressées.

Des enjeux de reporting achats spécifiques à Paris 2024

La Direction des Achats de Paris 2024 gère un budget de 2,5 milliards d'euros. Olivier Debargue, directeur délégué aux achats de Paris 2024, explique dans Décisions Achats que les 700 catégories d’achats couvrent des catégories aussi diverses que la logistique et les transports, la cérémonie d’ouverture et les événements, les technologies, les infrastructures et la sécurité, mais aussi l'accueil, la restauration et la gestion des déchets.

La visibilité et l’exposition dont Paris 2024 fait l'objet depuis sa désignation officielle en 2017 comme ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 contribue à accroître l’attente sur la communication de chiffres et d’indicateurs clés sur son activité. Le comité d'organisation évolue au sein d'un écosystème diversifié et multi acteurs (institutionnels, économiques, associatifs et sportifs) où la maîtrise des dépenses est un sujet fortement exposé. Avec plus de 80% des appels d’offres engagés, tout s’accélère et Paris 2024 a un besoin accru de communiquer régulièrement sur l’état d’avancement de ses procédures d’achats, de l’évolution de ses dépenses et sur l’écosystème de fournisseurs qui sont et seront mobilisés.

La spécificité du reporting achats de Paris 2024 réside dans son double objectif :

  1. Pour les parties prenantes internes (Comité exécutif, Comité International Olympique (CIO), Direction administrative et financière et ponctuellement d’autres directions), être l'outil de référence du pilotage et de la trajectoire des achats de Paris 2024

  2. En externe, permettre une communication transparente auprès de nombreuses parties prenantes : Délégation interministérielle aux Jeux Olympiques et Paralympiques (DIJOP), collectivités territoriales, Cour des comptes, acteurs de la sphère économique tels que les partenaires, les fournisseurs et les entreprises souhaitant répondre aux appels d’offres de Paris 2024, médias, etc.

« Les outils, méthodes et processus mis en place par les consultants de PwC France avec l’équipe achats de Paris 2024 s’avèrent essentiels non seulement pour aider la Direction achats à piloter finement son activité et à répondre à un flot régulier de questions, mais aussi pour mobiliser les parties prenantes économiques et territoriales de Paris 2024, dont les attentes sont très précises. »

Eric Dumont, associé Sports & Mega Events, PwC France et Maghreb.

Une relation de proximité avec les territoires et les acteurs institutionnels

Au fur et à mesure que la date du début des compétitions approche, les acteurs locaux tels que les collectivités territoriales sollicitent régulièrement la Direction des Achats en vue d'obtenir de la visibilité sur les opportunités économiques que représentera Paris 2024 sur leurs territoires et permettre d’anticiper in fine les retombées économiques.

Il en va de même pour les acteurs de la sphère économique - TPE, PME, acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) - qui souhaitent se positionner sur des appels d’offres lancés et dont les interrogations portent principalement sur le volume d’appel d’offres que le comité d’organisation devra encore lancer d’ici Paris 2024.

Les outils déployés par l’équipe PwC permettent désormais de fournir des réponses précises et complètes sur l’état des lieux à date et d’être doté d’une vision prospective à horizon 2024.

Des réponses précises et complètes en quelques clics

La Direction des Achats peut désormais répondre rapidement et de manière très satisfaisante aux diverses requêtes que les parties prenantes de Paris 2024 lui adressent et ce, en quelques clics. Plusieurs étapes ont permis d’atteindre ce résultat :

  • Co-construction d’une liste d'indicateurs clés répondant à l'ensemble des besoins de reporting et de communication, y compris externes, sur les marchés et dépenses de Paris 2024 ;

  • Fiabilisation des informations, en capitalisant sur les base de données et système d'information existants et en s'appuyant sur les connaissances et l'expertise de l'équipe achats de Paris 2024 ;

  • Simplification de la saisie des informations pour fluidifier le collecte de données et ainsi mettre à jour facilement les indicateurs définis ;

  • Définition d’une méthodologie et d’une gouvernance pour la mise à jour en continu des données, assurant ainsi la fiabilité du reporting et un suivi qualitatif des informations ;

  • Production de formats de visualisation du reporting achats modulables selon le niveau de granularité voulu par type de destinataire et selon la périodicité (mensuelle, à la demande, etc.).

Olivier Debargue, directeur délégué aux achats de Paris 2024 précise que « ce dispositif répond efficacement à de multiples sollicitations institutionnelles, économiques et médiatiques telles que des auditions parlementaires ou des webinaires auprès de réseaux d’entrepreneurs. Dans le contexte Olympique, la fonction achat est exposée à un exercice de communication qui doit être fiable et transparent ; il en va de la crédibilité du projet sur le plan économique et social. »

Par ailleurs, il ajoute que « la mission confiée à PwC était la mise en œuvre d’indicateurs lisibles, simples et bien définis : mission accomplie ».

Un outil de pilotage, de suivi prospectif et de mitigation des risques achats

La fiabilité du reporting achats contribue à sécuriser l'atterrissage de l'ensemble des achats de Paris 2024. Dans les faits, cela se traduit par la mise à disposition d'une photographie précise de l'activité achats et fournisseurs (nombre d'appels d'offres lancés et attribués ; nombre, typologie, localisation des fournisseurs ; répartition des montants engagés et facturés) et sur la traduction de sa stratégie responsable des achats dans les appels d'offres.

Ces indicateurs sont également déclinés de manière fine et qualitative sur les principales procédures d’achats identifiées comme stratégiques au regard de leurs montants estimés, de leur criticité et des enjeux réputationnels et sectoriels qu’elles comportent. Ce reporting qualitatif permet de mettre en lumière de manière visuelle les alertes et les risques en temps réel, facilitant la prise de décision et les arbitrages.

Ce panel d’outils, dont la mise en place s'est faite conjointement avec les équipes de Paris 2024, sont désormais utilisés quasi quotidiennement et assoient la capacité de réponse du comité d’organisation sur ses achats auprès de l'ensemble de son écosystème.

Merci à Yann Locqueneux, associate, et Alexandre Poutout, senior associate, PwC France et Maghreb, pour leur contribution à ce texte.




Suivez-nous !

Contactez-nous

Eric Dumont

Eric Dumont

Associé Sports & Mega Events, PwC France et Maghreb

Masquer