Comment votre entreprise peut se différencier grâce à la blockchain ?

Réinventer son business model, offrir une expérience client différenciante et améliorer ses processus

Les technologies blockchain commencent à démontrer leur pertinence dans différents secteurs d’activité. Elles permettent de maîtriser une complexité globale grandissante en alliant sécurité, décentralisation et transparence.

Des solutions matures existent déjà pour garantir l’intégrité des données échangées, apporter un premier niveau d’automatisation et offrir une expérience utilisateur de qualité.

L’enjeu premier pour les entreprises ou consortiums qui souhaitent tirer parti de la blockchain est d’identifier le cas d’usage qui leur permettra de tirer leur épingle du jeu.

Convaincu par l'énorme potentiel de la blockchain et par l'importance de garder une vision métier, PwC a constitué une équipe pluridisciplinaire dédiée à cet enjeu pour vous accompagner dans votre réflexion stratégique.

Des solutions blockchain pour différents secteurs d'activité

En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus

En savoir plus

< Back

< Back
[+] Read More

Quelles réponses concrètes apporte la blockchain ?

Les blockchains permettent d'améliorer la gestion et la vérification des identités numériques, qui correspondent à l'enregistrement en ligne d'informations de personnes ou d'entreprises. 

La décentralisation de la gestion des données natives des blockchains et le développement de solutions cryptographiques comme les preuves à divulgation nulle permettent de fiabiliser le partage de données en ligne tout en respectant les libertés personnelles. Cela donne à l'utilisateur le contrôle non seulement de ses données numériques mais aussi de la manière dont elles sont utilisées.

Dans un environnement où les entreprises, sont de plus en plus touchées par les cyber attaques (violation des données, vols d’identité…), cette particularité des blockchains offre un avantage considérable. En effet, elles permettent un partage de données stockées de façon largement distribuée, plutôt que centralisée sur quelques serveurs.

Cette décentralisation permet par ailleurs d'optimiser les procédures de KYC actuelles, notamment en permettant la création de KYC mutualisés, d'améliorer votre connaissance client et d'avoir un impact significatif dans la lutte contre le blanchiment d’argent.

L'horodatage consiste à associer une date et une heure à un document informatique. Il permet de prouver quelle entité est à l’origine d’un document donné, de fournir à un tiers les moyens de vérifier l’intégrité et l'authenticité de ce document, et de créer une preuve utilisable au tribunal pour gérer un possible contentieux.

Ce qui est nouveau ce n’est pas l’horodatage en soi, mais le fait que la blockchain offre le moyen de reconsidérer les tiers de confiance et les coûts associés. La blockchain permet en effet un horodatage décentralisé, automatisé et direct. Actuellement, de nombreux documents et événements, qui pourraient être horodatés avec profit, ne le sont pas du fait de ces coûts. 

En abaissant les coûts, la blockchain a donc le potentiel de généraliser l’horodatage à toutes sortes de documents et d’événements, et ainsi de renforcer la confiance entre les entreprises et leurs parties prenantes. L’horodatage peut par exemple servir à obtenir une meilleure visibilité, et de meilleures garanties, concernant les événements se déroulant tout au long des diverses chaînes d’approvisionnement.

Un des principaux cas d’usage de la blockchain est la tokenisation d’actifs. Une tokenisation consiste à représenter un actif et ses droits juridiques sous forme de token* existant sur une blockchain. Toutes sortes d’actifs peuvent être tokenisés. Des actifs financiers, comme une part de fonds ou une obligation, mais aussi des actifs non financiers : un arbre, un KWh, un service…

Une fois tokenisé, l’actif est beaucoup plus facilement transférable d’une personne, ou d’une entité, à l’autre. Le rôle de l’intermédiaire est donc reconsidéré pour effectuer ce transfert car c’est le protocole blockchain qui le réalise automatiquement. Ceci de manière sécurisée et quasi-instantanée.

La tokenisation a également permis l'émergence de nouveaux business models et de nouvelles méthodes de levée de fonds, telles que les ICO (Initial Coin Offering) et les STO (Security Token Offering).

*Token : actif numérique émis et échangeable sur une blockchain.

Une blockchain permet d’utiliser des smart contracts, qui sont des scripts informatiques entièrement paramétrables existant sur une blockchain. Ces scripts sont capables d’interagir avec toutes sortes de données qui sont enregistrées sur la blockchain sur laquelle ils se trouvent, y compris avec les tokens. 

Les smart contracts constituent ainsi un moyen de fluidifier et d’automatiser de nombreux processus métiers, à partir du moment où ces processus ont intégré la blockchain comme une de leurs composantes.

Ensemble, répondons à votre problématique

Nous accompagnons nos clients pendant toutes les phases du projet : de l'étude de marché à l'élaboration des cas d'usage, et de la conception de la solution jusqu'à son déploiement.

1 - Recherche

Analyse de marché avec des experts métiers

2 - Définition

Identifier les opportunités et définir un cas d'usage

3 - Création

Concevoir le cas d'usage

4 - Lancement 

Exécution du *POC ou **MVP : prototypage rapide

*POC : preuve de concept
**MVP : produit minimum viable

5 - Création

Création de la solution définie

6 - Déploiement

Déploiement de la solution et accompagnement des équipes

Suivez-nous !

Contactez-nous

Pauline Adam-Kalfon

Pauline Adam-Kalfon

Associée en charge de l’activité Blockchain et Crypto, PwC France

Tel : +33 1 56 57 83 72

Masquer