La RSE, un critère de poids dans la notation des réponses aux appels d’offres de Paris 2024

Achats responsables - Paris 2024

achat responsable
  • 10 janv. 2023

Au Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024, trois directions veillent à ce que les achats incarnent eux aussi l’ambition de proposer un événement écologique, économique et socialement responsable : la direction Sustainability (Excellence environnementale), la direction Legacy (Impact et Héritage) et la direction des Achats. PwC accompagne cette dernière dans la déclinaison opérationnelle de cette stratégie auprès des fournisseurs de Paris 2024, notamment via l’analyse des réponses RSE aux appels d’offres de Paris 2024.

Playback of this video is not currently available

0:03:32

Paris 2024 : une stratégie d’achats responsables en cinq engagements

Avec 2,5 milliards d’euros d’achats prévus, Paris 2024 dispose d’un levier phénoménal pour déployer une stratégie d’achats à la hauteur de ses ambitions sociales et environnementales. La moitié de ces marchés seront attribués entre 2022 et la mi-2023. Pour les entreprises, cela représente des opportunités uniques… à condition de respecter certains critères bien précis.

Car Paris 2024 fait reposer sa stratégie d’achats responsables sur cinq grands engagements assorti’ d'indicateurs précis :

  • Le développement de l’économie circulaire (taux de réemploi / réutilisation / recyclage des produits loués ou achetés)

  • La réduction de l’empreinte carbone et la préservation de l’environnement (budget carbone) 

  • L'innovation sociale (nombre d’emplois attribués à des personnes en insertion)

  • L’insertion des personnes en situation de handicap (montant des marchés attribués à des entreprises du secteur du travail protégé et adapté, ou STPA)

  • La création de valeur sur les territoires (part des marchés attribués à des TPE, PME et entreprises de l’économie sociale et solidaire, ou ESS).

« D’un côté, le sourcing nous permet d’identifier les meilleurs fournisseurs en amont pour répondre à nos appels d’offres. De l’autre, nos cinq engagements sociaux et environnementaux nous permettent d’avoir une stratégie des achats responsable et efficace » - Olivier Debargue, directeur délégué aux achats de Paris 2024.

Ancrer durablement les critères RSE dans les pratiques des prestataires

Pour livrer ces Jeux, Paris 2024 s’appuie sur des milliers de contrats et entre 2 500 à 3 000 prestataires spécialisés. Dans la perspective d’héritage des Jeux de Paris 2024, l’objectif est d’embarquer ces fournisseurs dans une démarche durable de long terme.

Paris 2024 s’en donne les moyens d’une part en communiquant clairement sur sa stratégie d’achats responsables auprès des entreprises du secteur de l’événementiel candidates aux différents marchés, d’autre part en incitant ces derniers à intégrer leur propre démarche de responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) dans leur réponse aux appels d’offres.

« Nous y attachons une grande importance, au même titre que l’exemplarité et l’héritage car nous souhaitons faire de ces Jeux un accélérateur des innovations sociales et environnementales mises en œuvre par notre stratégie, et faire en sorte qu’elles perdurent au-delà des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. »

Olivier Debargue, directeur délégué aux achats de Paris 2024

Les critères RSE représentent jusqu’à 30 % de la note attribuée aux fournisseurs

Cette stratégie inédite par rapport aux éditions antérieures du plus grand événement sportif au monde a pour ambition de devenir une référence. Pour relever le défi, PwC accompagne Paris 2024 lors des deux étapes clés que sont la stratégie et des appels d’offres, où les critères relevant de la RSE figurent en bonne place.

Les équipes de Consulting de PwC France interviennent dans l’actualisation et la mise à jour de la stratégie d’achats responsables, par exemple pour intégrer les nouvelles évolutions législatives et réglementaires.

Elles contribuent également à la formalisation des attentes RSE exprimées aux fournisseurs et de la méthode d’analyse et de notation des réponses. Selon la catégorie d’achat, Paris 2024 pondère les critères RSE dans une fourchette haute, pouvant aller jusqu’à 15 % à 30 % de la note finale. Dans le cas de la restauration du village olympique et paralympique, la durabilité pèse même davantage (30 %) que le prix (20 %).

Les consultants de PwC France interviennent pour évaluer les réponses aux appels d’offres de Paris 2024 portant sur la durabilité, mais aussi dans le suivi des engagements des prestataires. Paris 2024 attend en effet des engagements fermes de ses fournisseurs, avec selon les cas obligation de moyens ou obligation de résultats. 

La stratégie responsable des achats de Paris 2024 s'articule à la fois « en amont, dans le cadre du lancement des appels d’offres, et en aval dans le cadre du suivi de la performance sociale et environnementale des fournisseurs », explique Sylvère Chamoin, manager Achats, Paris 2024.

Aligner par le haut les réponses RSE aux appels d’offres de Paris 2024

Pour des contrats aussi stratégiques et aux montants aussi élevés que ceux de Paris 2024, les appels d’offres sont des processus longs et itératifs. Les négociations du Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024 visent notamment à développer certains axes RSE fournisseur par fournisseur, avec des enjeux qui varient selon les secteurs d’activité.

« Lorsque nous avons commencé notre mission sur les réponses RSE aux appels d’offres de Paris 2024, les candidatures étaient extrêmement disparates. Notre travail a aussi consisté à accompagner Paris 2024 dans ses relations avec les prestataires afin de les aider à gagner en maturité sur les dimensions de durabilité. Un an plus tard, nous observons que la qualité des propositions ne cesse de croître. Par un effet d'entraînement, tout l’écosystème bénéficie de la démarche responsable de Paris 2024. »

Éric Dumont, associé PwC France et Maghreb

Un nouveau souffle durable pour le secteur de l’événementiel

Le secteur de l’événementiel n’était jusqu’à présent pas reconnu comme un pionnier des questions de durabilité. Grâce à l’impulsion donnée par la stratégie d’achats responsables de Paris 2024, le niveau d’engagement des fournisseurs français et internationaux dans de nombreuses catégories d’achat a connu une forte accélération, comme en témoigne la maturité accrue des réponses aux appels d’offres : meilleure compréhension des enjeux RSE, alignement sur la vision de Paris 2024, qualité des actions proposées, positionnement et portage hiérarchique des sujets RSE dans les organigrammes proposés.... 

Pérennisant la démarche initiée lors des appels d’offres, certains acteurs intègrent désormais des sujets RSE à leur stratégie. D’une part, Paris 2024 a été un tremplin dans l'intégration de la RSE au sein de la stratégie de développement des entreprises candidates à ses marchés. D’autre part, les contrats signés avec Paris 2024 ont eu un effet d’entraînement, conduisant certains prestataires à investir sur les sujets de durabilité sur le plus long terme.

Lire aussi : Transition écologique et sociétale

Merci à Antoine Poutout, senior associate, et David Métayer, senior manager, PwC France et Maghreb, pour leur contribution à ce texte.




Suivez-nous !