Banques et marchés de capitaux : nouvelles approches

Des revenus sous pression, une confiance dans le secteur à retrouver, un renouvellement de l’approche de la conformité et des pratiques commerciales, une réforme de la réglementation : tous ces enjeux poussent les acteurs bancaires à améliorer leur gestion des risques et à renforcer leurs fonds propres et leurs liquidités.

Une avalanche règlementaire

La crise financière a conduit à une avalanche règlementaire sans précédent pour le secteur bancaire. Les banques font face à la nécessité de renforcer leur solidité financière, d’améliorer leur dispositif de gestion de risques et de promouvoir des standards en matière d’éthique et de conformité. Bien que l’agenda réglementaire post-crise soit bien avancé, des investissements importants continuent d’être nécessaires pour que chaque acteur puisse faire face aux évolutions réglementaires continues, pérenniser et optimiser les dispositifs mis en œuvre, contenir les coûts croissants de la réglementation et les transformer en opportunité pour le développement de ses activités.

Le digital, ce nouvel allié

Avec l’émergence de nouvelles technologies et de nouveaux acteurs, le secteur mène une importante transformation digitale : les acteurs bancaires repensent la relation et l’expérience client et développent de nouveaux usages et solutions.

L’arrivée de ces nouveaux acteurs chamboule l’ensemble des segments d’activité des banques, des solutions de paiement à la banque de financement en passant par l’assurance. Si les parts de marché des FinTech restent généralement confidentielles, ces dernières obligent les acteurs traditionnels à s’adapter et à repenser leur offre pour demeurer compétitifs mais aussi réfléchir à leur rôle dans ce nouvel écosystème.

La menace de la cybercriminalité

La cybercriminalité mobilise davantage les banques qui adaptent leurs dispositifs aux nouvelles menaces et prennent les mesures nécessaires pour détecter et réagir au plus tôt en cas de fraude sur les paiements ou d’attaques sur les systèmes d’information. Pour lutter contre la cybercriminalité, une réponse globale est nécessaire : elle passe par le renforcement des moyens techniques de sécurité des systèmes d’information, des dispositifs de contrôles et de surveillance de l’activité, la formation des collaborateurs, la sensibilisation des clients mais aussi la coopération avec les organismes de place et les acteurs du secteur.

Une rentabilité à préserver

Confrontées à une tendance à la baisse de ses revenus (contexte de taux d’intérêt bas, émergence de nouveaux acteurs, évolution consumériste de la réglementation), ainsi qu'à l’accroissement très significatif des coûts de conformité, les marges du secteur bancaire sont sous pression. Pour préserver leur rentabilité les banques optimisent leur modèle opérationnel, repensent le dimensionnement de leurs réseaux bancaires et back offices mais aussi investir dans l’automatisation et la robotisation de leurs processus.

Contactez-nous

Nicolas Montillot

Associé Responsable secteur Banques & Marchés de capitaux

Tel : 01 56 57 77 95

Kawthar Tak-Tak

Marketing & Business Development

Tel : +33 1 56 57 76 50

Suivez-nous !