Les revenus du secteur des loisirs et médias au niveau mondial rebondissent après un effondrement pendant la pandémie : streaming, gaming et digital transforment le secteur

Communiqué de presse

Le 31 août 2021


La France s’illustre avec une croissance de 7 %, une progression supérieure à la moyenne mondiale

Le secteur international des loisirs et des médias reprend avec une croissance du chiffre d’affaires supérieure à celle de l’économie dans son ensemble. En effet, le secteur, qui pèse déjà plus de 2 000 milliards de dollars au niveau mondial, affiche une trajectoire prévisionnelle de croissance de 6,5 % en 2021 (7,04 % en France) et de 6,7 % en 2022 (7,38 % en France), portée par la forte consommation de la publicité en ligne et de contenus digitaux. C’est ce que révèle la dernière édition de l’étude annuelle Global Entertainment & Media Outlook 2021-2025 du cabinet de conseil et d’audit PwC, qui analyse la consommation des loisirs et médias dans 53 pays, dont la France, et présente les prévisions d'évolution pour les cinq prochaines années. 

Ce regain de croissance fait suite à une année 2020 bouleversée, où les recettes des loisirs en présentiel se sont effondrées, à l’image du chiffre d’affaires des salles de cinéma1 qui ne devrait pas retrouver son niveau d’avant-Covid d’ici 2025. 

En France : fort rebond et prévisions de croissance à la hausse d’ici 2025 portés par l’essor de la publicité, du streaming vidéo et des jeux vidéos

  • La baisse de 3,8 % des recettes mondiales du secteur, passées de 2 100 milliards à 2 000 milliards de dollars entre 2019 et 2020, est la plus forte chute jamais enregistrée en glissement annuel depuis le lancement de l’étude, il y a 22 ans. 

  • En France, le chiffre d’affaires du secteur a chuté de 7,25 % en 2020, il est passé de 59,4 milliards d’euros en 2019 à 55 milliards d’euros en 2020. Il devrait cependant augmenter à un taux de croissance annuel moyen (TCAM) de 4,81 % par an d’ici 2025, ce qui portera les revenus du secteur à 71,1 milliards d’euros en 2025. Au niveau mondial, le TCAM devrait atteindre les 5,0 %, soit 2 600 milliards de dollars en 2025. 

  • Le streaming vidéo, qui a explosé en 2020, continuera sur sa lancée. La vidéo à la demande (SVOD) devrait croître pour atteindre un TCAM de 12,8 % jusqu’en 2025 en France (10,6 % au niveau mondial), date à laquelle ce segment devrait alors peser 2,1 milliards d’euros en France (81,3 milliards de dollars au niveau mondial). 

  • Le chiffre d’affaires des jeux vidéos et de l’e-sport continue sa progression rapide (147,7 milliards de dollars en 2020 et 4,4 milliards d’euros en France)2, avec un TCAM projeté de 3,63 % en France et 5,7 % au niveau mondial, qui amènera ce segment à frôler la barre des 200 milliards de dollars (5,3 milliards d’euros en France) d’ici à 2025.

  • En France, les dépenses publicitaires sur Internet ont augmenté de 1,61% en 2020 (9 % au niveau mondial) pour atteindre 5,67 milliards d’euros, et devraient connaître une forte reprise de 4,98 % (TCAM) au cours des cinq prochaines années.

Des perspectives de croissance moins dynamiques pour les secteurs traditionnels, à l’exception de la musique

  • La télévision traditionnelle et la vidéo à domicile reste pour l’instant le plus important segment de consommation du secteur (219 milliards de dollars au niveau mondial) mais poursuivra son repli ces cinq prochaines années avec un taux de croissance annuel moyen de -1,2 %. Quant aux recettes des salles de cinéma, elles ne renoueront pas avec les niveaux d’avant crise, avant au moins 2024.

  • La musique se prépare à connaître une forte croissance, après une chute des recettes des concerts de 74,4 % en 2020 (-43,6 % en France en 2020). Son chiffre TCAM devrait croître de 12,6 % en France ces prochaines années, alimenté par le streaming numérique ainsi que par un retour aux spectacles en direct.

« Le recul des recettes des salles de cinéma au profit des plateformes de streaming est important, et s’accentue d’autant plus avec la situation sanitaire en France et dans le monde. Cette tendance se confirme également avec l’entrée en vigueur du pass sanitaire, qui freine davantage les français à se déplacer en salle pour visionner des films. Ils privilégient une consommation de contenu vidéo attractive et facile d’accès. »

Richard Béjot, associé responsable des activités médias et loisirs chez PwC France et Maghreb

À propos de l’étude

L’étude Global Entertainment & Media Outlook de PwC et la publication Power Shifts – 2021 fournissent une analyse en profondeur des dépenses mondiales de publicité et de consommation dans le secteur des loisirs et des médias. Les données – historiques sur cinq ans et prévisionnelles à cinq ans – et les commentaires associés permettent de comparer le niveau de ces dépenses dans 53 pays et sur 14 segments, parmi lesquels : livres ; B2B ; cinéma ; consommation de données ; accès à Internet ; musique, radio et podcasts ; journaux et magazines ; vidéo OTT ; télévision et home video ; publicité en ligne, publicité télévisée et affichage publicitaire extérieur.


1 -71 % au niveau mondial et 67,6% en France en 2020

2 TCAM de l’e-sport : 13,54 % en France et 12,31 % dans le monde

À propos de PwC France et Maghreb

En France et au Maghreb, PwC développe des missions de conseil, d’audit et d’expertise juridique et fiscale pour les organisations de toutes tailles et de tous secteurs d’activité. Fortes de 6750 collaborateurs*, ses équipes pluridisciplinaires conjuguent leurs savoir-faire au sein d’un réseau international de plus de 364 000 personnes dans 151 pays.
PwC France et Maghreb a pour ambition stratégique de devenir l’acteur de référence de la création de confiance et de la transformation durable des entreprises, en ligne avec la stratégie mondiale du réseau PwC, The New Equation.
Rendez-vous sur www.pwc.fr.

*Au 01/10/2023

Suivez-nous !

Contactez-nous

Nadège Morlais-Barbedette

Responsable des Relations Médias, PwC France et Maghreb