Comment l’intelligence artificielle et l’internet des objets vont transformer les entreprises

Le développement de l’intelligence artificielle et la disruption qu’il va entraîner est comparable à l’avènement du PC. Dans les prochaines années, ce développement aura un impact significatif sur les compétences, les emplois, les processus des entreprises. Comment les entreprises peuvent-elles appréhender cette évolution majeure ?

L’avènement des machines intelligentes : une transformation de la chaîne de valeur de l’entreprise

L’impact de l’intelligence artificielle sur les produits et services est très importante : la Banque Merill Lynch des Etats-Unis a estimé en décembre 2015 que la robotisation et l’intelligence artificielle représentera 153 milliards de dollars en 2020. Les bénéfices pour les entreprises sont substanciels : l’automatisation de tâches humaines qui prenaient des mois pourront être réalisées en minutes ou secondes. Cependant, l’impact sur les métiers est conséquent : 70% des métiers de l’énergie et 65% des métiers de la consommations pourraient être ainsi automatisés.*

L’arrivée de l’intelligence artificielle implique un changement dans la chaine de valeur et, si elle ouvre la voie à de nouvelles compétences comme la cybersécurité, elle représente aussi un défi majeur en termes d’adaptation des compétences.

 

* Etude de Carl Frey et Michael Osborne

 

 

 

Les outils de détection intelligents : des bénéfices tangibles pour les entreprises

La relation entre intelligence artificielle et l’internet des objets se manifeste à travers de nombreux produits dans de nombreux secteurs. L’une des incarnations de ces deux tendances technologiques sont les capteurs intelligents, qui fournissent des données en temps réel et permettent aux systèmes d’informations des entreprises de développer trois types de capacités :

  1. Capacités prédictives : les données en temps réel peuvent permettre de déterminer quand un équipement risquera de ne plus fonctionner, permettant d’améliorer la maintenance prédictive des actifs industriels des entreprises.
  2. Capacités prescriptives : les capteurs intelligents peuvent également proposer des actions correctives immédiates, évitant ainsi d’éventuels accidents. Par exemple, les capteurs sur les rails des trains peuvent prévenir les centres de maintenances de défaillances techniques.
  3. Capacités d’apprentissage autonome : des flux de données en temps réels provenant des capteurs peut permettre aux systèmes d’information de réaliser des actions correctives de manière autonome. Par exemple, des capteurs de taux de glucose dans le sang peuvent automatiquement adapter le niveau d’insuline dont le patient a besoin.

Contactez-nous

Marine Freychet

Marine Freychet

Marketing & Business Development, PwC France et Maghreb

Tel : +33 1 56 57 48 45

Contactez-nous

Pierre Marty

Pierre Marty

Associé Audit, PwC France et Maghreb

Tel : +33 1 56 57 58 15

Marine Freychet

Marine Freychet

Marketing & Business Development, PwC France et Maghreb

Tel : +33 1 56 57 48 45

Suivez-nous !