Ingénierie et Construction : impact de la filière sur l'économie française

Février 2016

Le secteur Ingénierie et Construction devrait connaître une croissance limitée à 1,1% par an sur les 10 prochaines années, en l’absence de stimuli fort. Une perspective modeste, notamment au regard des bénéfices de la filière pour l’économie française en termes de revenus additionnels et d’emplois générés. En effet, tout investissement dans le secteur de l’Ingénierie et de la Construction se traduit par un effet multiplicateur x2 en termes de retombées économiques et d’emplois pour l’économie française. Chaque milliard d’euros investi dans ce secteur permettrait de générer 2,3 milliards d’euros de revenus pour l’économie française et entraîner la création de 12 000 emplois.

"Chaque euro investi dans ce secteur a un effet multiplicateur x2 sur les revenus générés et les emplois créés pour l’économie française."

Yan Ricaud, Responsable secteur Ingénierie et Construction

 

En tenant compte des effets indirects et induits, le secteur de l’Ingénierie et de la Construction génère et soutient près de 13% des emplois français, avec 3,316 millions de salariés recensés en 2013. Le secteur est le 3ème pourvoyeur d’emplois en France.

Les experts de PwC estiment qu’1 milliard d’euros investi dans le secteur de l’Ingénierie et de la Construction générerait 2,3 milliards d’euros de revenus additionnels pour l’économie française et entraînerait la création de près de 12 000 emplois pérennes.

La mise en route rapide des grands projets prévus permettrait de créer environ 84 000 emplois annuels sur les 16 prochaines années. En outre, le respect de l’objectif gouvernemental de 500 000 logements neufs par an, permettrait de créer plus de 160 000 emplois annuels, et générerait plus de 10 milliards d’euros de valeur ajoutée pour l’économie française

25 pages – Février 2016 – En français

Contactez-nous

Yan Ricaud
Associé responsable du secteur Ingénierie et Construction
Tel : +33 1 56 57 84 57
Email

Suivez-nous !