Blockchain : à l’aube d’une évolution ou d’une révolution ?

Une étude du « World Energy Council » sur ses enjeux pour l’énergie, s’affranchissant de l’effet de mode.

Le rapport du « World Energy Council* » produit en partenariat avec PwC s’inscrit dans une série de publications ciblées sur l’innovation ayant pour but de faciliter le partage des connaissances sur les enjeux stratégiques du secteur. Cette publication fait suite à une précédente étude de 2017 « The Developing Role of Blockchain » .

Quelles sont les applications possibles de la blockchain au secteur de l’énergie ? Quel est le potentiel d’évolutions permises par la blockchain ? Quel rôle aura la blockchain dans la transition énergétique ? C’est à ces questions que le « World Energy Council » apporte un éclairage nouveau par la mise en commun de 39 points de vue des acteurs clés du secteur de l’énergie à travers le monde.

39 Témoignages

L’étude fait aussi bien intervenir des grands acteurs de l’énergie…

  • Enel
  • ENGIE
  • General Electric
  • National Grid UK
  • Siemens
  • TEPCO Ventures

… que les nouvelles figures montantes des nouvelles technologies dans le secteur.

  • EnergoLabs
  • Hive Power
  • LO3 Energy
  • Verv

… Mais aussi des grands acteurs des technologies de l’information, des régulateurs ou des think-tank.

En s’affranchissant de l’effet de mode par une approche pragmatique, l’étude réfute les idées préconçues de la blockchain pour mettre en lumière des applications concrètes à travers 8 cas d’usages. Car de l’évolution à la révolution - titre de l’étude - la blockchain offre de nombreuses solutions à des sujets aux problématiques connues dans le trading, la supply chain, la mobilité électrique ou encore le financement de projets.

« Comme il ne saurait y avoir d’applications sans accompagnement réglementaire ni vision politique, l’étude donne également ses recommandations sur le sujet pour ouvrir sur les impacts de la blockchain sur la chaine de valeur de l’énergie, de la simple évolution sur certains marchés de niche à la disruption potentielle sur d'autres marchés. »

Pascale Jean, Associée responsable du secteur Energie, PwC France

Les sujets de l’étude

  • Une vision globale des enjeux de la blockchain dans l’énergie
  • 8 cas concrets des applications de la blockchain au secteur
  • Les défis à relever pour faciliter ces évolutions
  • Les recommandations pour les régulateurs et les politiques
  • Les perspectives à venir

L’usage de la blockchain dans le secteur de l’énergie s’avère être une des pierres angulaires de la modernisation de cette industrie dans les années à venir. Technologie distribuée, elle faciliterait la gestion et les transactions de façon désintermédiée. Elle permettrait notamment d’optimiser les pratiques déjà existantes via ses possibilités en matière de traçabilité. Le potentiel disruptif réside ainsi dans les habitudes de consommation électrique des particuliers. 

*Le « World Energy Council » (Conseil Mondial de l’Energie) est le principal réseau impartial de dirigeants et de professionnels de l'énergie qui s'emploie à promouvoir un système énergétique abordable, stable et respectueux de l'environnement, pour le plus grand bénéfice de tous.

Constitué en 1923, le Conseil est l'organisme mondial de l'énergie agréé par les Nations Unies, représentant tout le spectre de l'énergie. Il compte plus de 3 000 organisations membres dans plus de 90 pays, issues de gouvernements, d'entreprises privées et d'État, d'universités, d'ONG et d'acteurs de l'énergie.

Le Conseil informe des stratégies énergétiques mondiales, régionales et nationales en organisant des manifestations de haut niveau, notamment le Congrès mondial de l’énergie, en publiant des études faisant autorité, et en collaborant avec un vaste réseau de membres pour faciliter le dialogue mondial sur les politiques énergétiques.

Contactez-nous

Pascale Jean

Associée responsable du secteur Energie, PwC France

Tel : +33 1 56 57 11 59

Neon Steinecke

Manager Energies & Utilities, PwC France

Tel : +33 1 56 57 82 00

Suivez-nous !