Asset & Wealth management : un optimisme fort pour l’avenir

Les CEOs du secteur de l'Asset & Wealth Management sont optimistes quant à la croissance des revenus en 2018. Des résultats qui ne doivent pas occulter les nombreux défis à venir.

Mars 2018

Une écrasante majorité des dirigeants issus du secteur de l’Asset & Wealth Management montrent un optimisme sans faille en ce qui concerne leurs perspectives de croissance en 2018. Des résultats encourageants, qui ne doivent pas occulter les nombreux défis à venir pour le futur développement de leur activité : cybersécurité, rapidité des transformations technologiques et disponibilité des talents clés.

Autant d’enjeux cruciaux pour assurer leur compétitivité à long terme.

 

Perspectives de croissance : l’optimisme domine

Un très fort optimisme caractérise le secteur de l’Asset & Wealth Management depuis plusieurs années. Ainsi, 87% des dirigeants se déclarent « confiants dans une certaine mesure » voire « très confiants » quant à leurs  perspectives de croissance pour 2018 – ce qui est légèrement en dessous du taux de 2017 (92%) ou de 2016 (90%). De fait, 79% des dirigeants souhaitent développer leur activité via la croissance organique. Afin de s’y préparer, ils renforcent leurs effectifs : 57% d’entre eux déclarent vouloir augmenter leurs ressources, avec une attention toute particulière envers les profils digitaux.

Cependant, les dirigeants se préparent également à de nombreuses transformations de leur activité : plus d’un tiers souhaite réduire leurs coûts et planifie des fusions et acquisitions en 2018, tandis que 48% prévoit de développer leur entreprise via des alliances stratégiques ou joint ventures.

De nombreuses sources de disruption à venir

La rapidité d’évolution des technologies fait partie des risques identifiés par les dirigeants du secteur de l’Asset & Wealth Management. 70% d’entre eux estiment que les changements technologiques à venir seront “disruptifs ou très disruptifs” pour leur secteur d’activité dans les 5 prochaines années. Le secteur serait effectivement mal préparé à l’arrivée de nouveaux acteurs économiques issus du monde de la technologie.

Cette préoccupation se reflète aussi par rapport aux risques liés à la sécurité des données. Près de trois quarts d’entre eux (73%) se déclarent “préoccupés dans une certaine mesure voire très préoccupés” à propos des menaces de cybersécurité, surtout en ce qui concerne le risque de vol de données clients ou de leur propre adresse IP.

Attirer les talents digitaux

L’attraction de talents est un jeu clé pour s’assurer de la compétitivité future des entreprises du secteur de l’Asset & Wealth management. Ces talents évoluent rapidement, d’où la nécessité pour les dirigeants de comprendre non seulement leur activité mais aussi la prochaine génération de solutions technologiques à leur disposition.

C’est pourquoi 63% de dirigeants se déclarent “préoccupés dans une certaine mesure voire très préoccupés” par le manque de compétences digitales dans des postes de management senior. De la même façon,  67% se déclarent “préoccupés dans une certaine mesure voire très préoccupés” à propos d’une pénurie de compétences digitales au sein de leurs activités.

Cependant, les dirigeants modèrent leur perception des talents digitaux : ils ne sont que 38% à déclarer que la robotisation et l’intelligence artificielle peuvent améliorer l’expérience de leurs consommateurs.

Contactez-nous

Sarah Kressmann-Floquet
Associée, PwC France
Tel : +33 156578271
Email

Juliette Blanc
Marketing et Business Development, PwC France
Tel : +33 1 56 57 52 50
Email

Suivez-nous !