La blockchain, catalyseur de nouvelles approches en assurance

Transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle, la blockchain représente des bénéfices substantiels pour les entreprises : réduction des coûts, efficacité opérationnelle, sécurité & transparence.

Quelles seraient les applications possibles de cette technologie au secteur de l’assurance ?

Quels défis sont à relever pour sa mise en place ? 

De nombreux bénéfices dans les processus clés de l’Assurance

En instaurant une nouvelle forme de désintermédiation, la blockchain pourrait transformer la chaine de valeur de l’assurance.

Par exemple, elle permettrait de transformer la gestion d’actifs, avec une automatisation des règlements et de la livraison des biens matériels.

Elle pourrait aussi définir de nouvelles approches de souscriptions aux offres d’assurance, de gestion des contrats et des sinistres via l’associations de smart contracts avec l’Internet des objets, ou encore faciliter l’arrivée de nouveaux acteurs et l’émergence de nouveaux marchés.

Blockchain : de nombreux défis à relever

Si la blockchain offre de nombreuses promesses pour le secteur de l’Assurance, plusieurs risques sont à anticiper. Par exemple, certaines Insurtech ont saisi les opportunités offertes par la blockchain. En exploitant les données de manière plus compétitive, elles pourraient bouleverser le modèle économique des acteurs traditionnels.

D’autres points d’attention sont à surveiller, comme la nécessité d’adapter le cadre juridique encadrant la blockchain, mais aussi le défi technologique de la déployer à une grande échelle.

 

Contactez-nous

Pauline Adam-Kalfon

Associée Assurance, en charge du Blockchain Lab, PwC France

Tel : +33 1 56 57 83 72

Suivez-nous !