Une année record pour le marché mondial de l’aéronautique et de la défense

Des acteurs français particulièrement actifs sur les opérations de fusion acquisition

Avril 2018

En 2017, les opérations de fusion-acquisitions du secteur A&D ont atteint le montant exceptionnel de 72 milliards de dollars, dépassant ainsi le précédent record établi à 67 milliards en 2015. L’année a été marquée par les méga-deals, dont deux français (Zodiac Aerospace/ Safran pour 7,25 milliards d’euros et Gemalto/Thales pour 4,8 milliards d’euros). Elle illustre bien les mutations actuelles du secteur, notamment le tournant technologique que les acteurs doivent adopter afin d’affirmer leur position face à une concurrence accrue.

2 megadeals français dans le Top5 des transactions mondiales

Target name Target nation Acquirer name Acquirer nation Deal value1
Rockwell Collins Inc. United States United Technologies Corp. United States 30,000
Orbital ATK Inc. United States Northrop Grumman Corp. United States 9,171
Zodiac Aerospace SA France Safran SA France
7,839
Gemalto NV Netherlands Thales SA France 5,398
Wuchang Shipbuilding Industry Group Co. Ltd. China China Shipbuilding Industry Co. Ltd. China 3,549

Source: Thomson Reuters and other publicly available sources - ¹ In Million USD

Une année record pour le secteur tiré par les méga-deals

2017 a été une année record pour l'industrie mondiale de l’aéronautique et de la défense. En effet, la valeur des opérations cumulées sur l’année a atteint 72 milliards de dollars, soit une hausse de 79% par rapport à 2016 et dépassant le précédent record établi à 67 milliards de dollars en 2015.

Si l’année comptabilise le même nombre de transactions qu’en 2016 (454 opérations en 2017), le montant moyen des transactions atteint le chiffre exceptionnel de 411 millions de dollars (+19% par rapport à la moyenne historique de 345 millions de dollars). 2017 s’impose clairement comme l’année des méga-deals avec 9 opérations d’une valeur supérieure au milliard de dollars, dont 4 d’une valeur supérieure à 5 milliards de dollars.

« L'activité M&A dans le secteur A&D a également été favorisée cette année par le retour des industries de Défense, notamment en raison de tensions géopolitiques plus prégnantes et de la nécessité pour tous les acteurs, civils et militaires, d’accélérer leur transformation digitale et technologique. Ces tendances se traduisent par des acquisitions dans les domaines de l'intelligence artificielle, de la robotique ou de la cybersécurité. Cette structuration des stratégies M&A autour de briques technologiques leur permet de se doter de compétences et de solutions en phase avec les mutations du secteur. Il s’agit d’une tendance de fond qui se poursuivra en 2018»,

Nicolas Veillepeau, associé responsable du secteur Aéronautique, Défense & Sécurité chez PwC.

Le retour en force de la France avec deux opérations exceptionnelles

Absente depuis 2011 du classement des plus importantes opérations de M&A dans le secteur, la France revient en force et s’impose à la 3ème et la 4ème position du classement des 5 méga-deals de l’année. Le montant cumulé des transactions réalisées sous pavillon français atteint les 13 milliards de dollars.

L'acquisition de Zodiac Aerospace par Safran pour 7,25 milliard d’euros a ouvert la voie en janvier, alors que l'acquisition en décembre de Gemalto par Thales pour 4,8 milliards d’euros clôture l'année en beauté.

Ces méga-deals tricolores permettent à l’Europe de se positionner sur la seconde marche du podium derrière l’Amérique du Nord en termes de valeur cumulée des opérations de M&A.

« L’activité M&A a été particulièrement dynamique cette année sur le secteur A&D, notamment en aéronautique civile qui draine la majorité des transactions (en valeur). Les acteurs ont besoin de gagner en masse critique, de s’internationaliser et de développer de nouvelles compétences. Dans un marché en forte croissance, ces acquisitions permettent de rationaliser les outils industriels par le partage de bonnes pratiques, de rechercher des complémentarités contre-cycliques (ex : aftermarket), ou de développer des solutions innovantes par l’intégration de sous-systèmes »,

Benoit Romac, associé responsable du secteur Aéronautique, Défense & Sécurité chez PwC.

Contactez-nous

Benoît Romac
Associé Strategy&, Responsable secteur Aéronautique, Défense & Sécurité
Tel : +33 1 44 34 30 83
Email

Nicolas Veillepeau
Expertises : Private Equity, Aéronautique & Défense
Email

Suivez-nous !