Supply chain : résilience et durabilité

Comment intégrer la problématique RSE dans les opérations du "monde d'après COVID-19" ?

La crise sanitaire du Covid-19 a mis en évidence l’extrême fragilité des chaînes d’approvisionnement mondialisées et les réflexions de l’après-crise devront se focaliser sur de nouvelles priorités : comment rendre nos supply chain plus résilientes et durables à la fois ?

RSE, une dimension inévitable

Au contraire de la crise économique de 2008, cette crise touche l’Homme plus personnellement, de manière plus massive et engage sa responsabilité. Il serait donc logique, voire probable, que les stratégies d’approvisionnement post-crise s’orientent beaucoup plus fortement vers une prise en compte des questions de RSE. Celles-ci couvrent un périmètre allant de la gouvernance aux droits de l’homme, à la gestion des ressources humaines ou au respect de l’environnement en passant par la qualité des relations clients-fournisseurs, majeures aussi dans cette crise.

Le choc subi par une immense part de la société civile mondiale aura des conséquences sur les choix de consommation que l’on ne peut prévoir dans leur entièreté, mais il est probable que les circuits courts et l’économie circulaire seront des dimensions qui compteront dans certains secteurs.


De l’avis d’un grand nombre d’analystes et d’investisseurs (notamment Larry Fink, Président de BlackRock), les entreprises qui résistent le mieux à cette crise sont celles qui ont intégré le plus solidement les questions de RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise) dans leur stratégie.

La crise du Covid-19 questionne en profondeur les stratégies encadrant les chaînes d’approvisionnement et les opérations, ainsi que le rôle des entreprises au sein de notre société.

4 approches principales

Depuis près de 30 ans, les entreprises intègrent la RSE dans leur stratégie et leurs opérations, souvent à des degrés différents, et pour des raisons variables.
Les fortes attentes des investisseurs, la réglementation et les attentes sociétales croissantes, en particulier parmi les jeunes générations font que la RSE est clairement devenue un sujet de Direction Générale.
La crise du Covid-19 n’a fait qu’accélérer cette tendance.

L’optimisation de l’utilisation des ressources 

(e.g. impact carbone, consommations en eau / énergie, …)

La récupération, la gestion et la valorisation des déchets

La maximisation de l’utilisation des produits

Réflexion autour de l’économie circulaire et de l’eco-design.

Le développement du capital humain

Sensibilisation aux impacts RSE, respect des droits humains au travail, bien-être au travail et ergonomie.

Repenser les opérations en entreprise

Au cœur de cette future cohérence, les opérations des entreprises auront un rôle déterminant à jouer. Comment vendre des produits et services porteurs d’une responsabilité élargie à partir d’opérations « irresponsables ». Dans ce contexte, les chaînes d’approvisionnement devront être repensées dans un souci de meilleure gestion des risques sociétaux, réglementaires, réputationnels, … et notamment :

  • l’impact environnemental des activités (empreinte carbone, pollution des milieux, épuisement des ressources, biodiversité, ..)

  • la décence des conditions de travail des employés (travail des enfants, travail forcé, rémunération, heures de travail, conditions de santé/sécurité, protection des populations vulnérables).

travailleurs installant panneaux solaires
Femme debout dans un entrepôt

Notre conviction

Les Supply Chain seront un maillon essentiel pour répondre aux nouveaux enjeux, intégrant notamment maîtrise, transparence, vigilance et intégrité.

La RSE est une dimension clé de la performance et s’appuie tant sur la vision, les valeurs et la stratégie, que sur leurs déclinaisons et leur incarnation dans l’ensemble des opérations.

Les métiers de R&D, des Achats, de Logistique et de Production seront particulièrement impactés.

La transparence permettant d’offrir une meilleure visibilité sur l’ensemble de la chaîne de valeur sera plus que jamais une dimension majeure de la qualité des supply chain de demain. Cette transparence devrait couvrir tant les cahiers des charges (R&D, Eco-conception), qu’une réflexion sur la construction géographique et organisationnelle (local vs global, internalisation vs externalisation), et une exigence accrue / vigilante / responsable envers les fournisseurs et une chaîne logistique exemplaire.

Des solutions déjà mises en place

Téléchargez l’article complet pour découvrir les solutions mises en place par les départements de R&D, des Achats, de la Supply Chain & Logistique et des usines de production.

Supply chain
Suivez-nous !

Contactez-nous

Vincent Espie

Vincent Espie

Directeur Strategy&, PwC France et Maghreb

Tel : +33 6 21 19 65 80

Sylvain Lambert

Sylvain Lambert

Associé Développement Durable, PwC France et Maghreb

Tel : +33 1 56 57 80 83

Masquer