Pourquoi et comment auditer vos dispositifs de gestion de crise ?

Photo de Thierry Delville, Associé, Coordinateur sur la crise COVID‑19, PwC France

4 questions à Thierry Delville
Associé, Coordinateur sur la crise COVID‑19, PwC France

Au vu du caractère unique de cette crise, diriez-vous que les dispositifs de gestion de crise préexistants étaient adaptés pour y faire face ?

S’agissant d’une pandémie, cette crise est sans précédent par sa nature. Et sa durée est encore difficile à apprécier aujourd’hui. Les résultats du déclenchement des dispositifs de gestion de crise sont donc assez hétérogènes : la plupart ont permis de passer la première vague sans incident majeur mais de nombreux autres ont mis en évidence des faiblesses ou des lacunes, notamment sur la problématique d’un travail à distance généralisé et sécurisé.

Nous estimons que le risque pandémique n’était pas évalué à sa juste mesure au sein des cartographies et pas assez pris en compte dans les plans d’audit interne. Aujourd’hui, la situation reste comparable et s’applique désormais aux risques de « sur-crise », comme par exemple les risques induits par le télétravail généralisé ou à la capacité de garantir la sécurité des collaborateurs qui travaillent encore sur site.

A l’heure actuelle, les cellules de crise vivent la fin d’un premier cycle et une incertitude subsiste sur leur pérennité et leur adaptation. Il peut y avoir une tendance à vouloir « débrancher » ou sortir trop tôt du « mode » crise mais dans le cas présent et au regard de l’évolution de celle que nous traversons, il est important de ne pas prendre de décision prématurée. La mise à niveau des plans d’audit constitue également une nécessité et nous observons des sollicitations de plus en plus nombreuses pour l’audit des dispositifs de gestion de crise.

Les sollicitations pour un audit des dispositifs de gestion de crise sont donc de plus en plus nombreuses mais pour quelles raisons ?

La principale inquiétude porte sur la capacité à maintenir une situation dégradée durablement, faute d’immunité collective ou de disponibilité d’un traitement, qui freineront la reprise d’une activité « normale », voire déclencheront de nouvelles situations d’arrêt.

Les entreprises ont besoin de s’assurer que leurs dispositifs de gestion de la crise sauront tenir dans la durée et permettront la prise de décision adaptée. L’objectif est notamment de se prémunir, comme évoqué précédemment, d’une situation de « sur-crise » et d’anticiper la disponibilité des ressources, les risques de cybersécurité, sûreté et sécurité etc.

La situation pose également de nombreuses questions sur la capacité des organisations à maintenir un niveau suffisant de maîtrise de leurs activités. Que ce soit du point de vue réglementaire, de la qualité des traitements opérés en situation dégradée - qui pourrait, à défaut, freiner la reprise - ou encore de la prévention du risque de fraude.

Comment aborder l'audit de la gestion de crise dans le contexte actuel, à savoir, celui d’une crise durable ? Quels sont les principaux points d'attention ?

Chez PwC, nous avons d’ores et déjà totalement refondu nos référentiels d’audit pour les adapter à cette crise sanitaire.

Premièrement, il est nécessaire d’évaluer si l’organisation est en capacité de sortir des modèles préexistants, ce qu’on appelle « think out of the box ». Un défi pour les organisations en crise mais primordial pour préparer au mieux la reprise des activités. La définition d’une stratégie adaptée et de mesures proportionnées à cette situation, sans précédent, est essentielle.

Parmi les principaux points d’attention, on retrouve aussi la capacité à mobiliser les équipes et les moyens de gestion de crise dans la durée - « handover », résilience des équipes mobilisées depuis maintenant près de deux mois - la faculté à bâtir des scénarios réalistes, précis et sur le court / moyen / long terme, ou encore le processus de décision pour le retour à la normale (prise de risque, mécanismes d’anticipation de la reprise).

Il apparaît également indispensable de se doter de toutes les expertises nécessaires pour couvrir les risques largement renforcés par la situation : cybersécurité, gestion des systèmes d’information, réglementations, risques juridiques, sécurité du personnel etc.

La connaissance des bonnes pratiques dans un même secteur d’activité est un autre facteur important et particulièrement demandé par nos clients.

Concrètement, comment cela se passe ? N'est-ce pas une charge trop lourde pour des organisations et les cellules de crise déjà fortement occupées ?

La question se pose pour cet exemple, mais aussi plus généralement pour n’importe quelle approche d’audit dans la période à venir, où nous devrons composer avec la distanciation sociale ainsi que la non disponibilité de certaines équipes.

Comme premier élément de réponse, nous disposons d’une approche pluridisciplinaire qui nous permet de mobiliser efficacement et avec agilité les compétences nécessaires : experts des thèmes cités plus haut et professionnels de l’audit interne. Nous pouvons ainsi apporter une vision à 360° dans des délais courts.

Second gage d’efficacité, la mise en œuvre d’une approche structurée, éprouvée et adossée aux référentiels d’audit développés spécifiquement par notre réseau pour cette crise sanitaire.

Enfin, d’un point de vue plus opérationnel, nous sommes en capacité de limiter la sollicitation aux interviews indispensables, en adossant nos travaux à des questionnaires précis. Nous observons que grâce aux moyens de communication actuels, appuyés par des outils spécifiques que nous utilisons pour faciliter le recueil et l’analyse de l’information, il est tout à fait possible de réaliser à distance ce type de travaux.

L’ampleur et la longévité de cette crise nous montre l’importance de bénéficier d’un dispositif de gestion de crise et d’un plan de continuité d’activité robuste. C’est pourquoi il nous semble primordial, et tout à fait pertinent, d’inscrire ces thèmes aux plans d’audits révisés pour aider l’entreprise à sortir de cette crise.

Suivez-nous !

Contactez-nous

Thierry Delville

Thierry Delville

Associé, Coordinateur sur la crise COVID‑19, PwC France et Maghreb

Tel : +33 1 56 57 41 56

Masquer