Robotisation, automatisation : les questions à se poser avant de se lancer

Marc Haddad, Associé Technology & Innovation Consulting, PwC France

PwC a organisé le 2 octobre dernier à Paris une conférence sur les pratiques et les perspectives de la robotisation en entreprise. Cet événement a réuni une centaine de responsables financiers, responsables et directeurs des systèmes d’information, de l’innovation et de la technologie, issus d’entreprises de secteurs variés. 

Quels que soient les niveaux de maturité et de déploiements représentés en la matière, les participants ont pu à cette occasion échanger sur leurs problématiques.

Voici quelques conseils pratiques d’un expert PwC avant de se lancer dans un projet de robotisation.

Quels sont les critères à prendre en compte pour automatiser un processus ?

Ils sont en réalité nombreux. Je citerai principalement la connaissance du processus que l’on souhaite automatiser, sa documentation existante, la durée et la fréquence d’utilisation de ce processus ainsi que le nombre d’utilisateurs, la volumétrie traitée, son utilisation dans la durée, etc. A la fin de l’examen de ces différents critères, nous sélectionnons les processus à automatiser. PwC a d’ailleurs développé un outil pour mesurer rapidement la pertinence de robotisation d’un processus.


Comment choisir ses outils de robotisation ?

Comme pour tout projet d’entreprise, l’approche ne doit pas se baser sur le choix d’un outil mais sur la problématique que l’on cherche à résoudre.

Il faut que la démarche soit inversée en regardant quels sont les processus à automatiser en priorité, quelle est la stratégie de l’entreprise vis-à-vis de la robotisation, ses ambitions et ses enjeux. Le choix de l’outil est donc à faire dans un second temps. Il existe aujourd’hui beaucoup de solutions sur le marché, toutes sont assez robustes et innovantes, mais avec des spécificités distinctes. Le choix de la bonne solution se fera en adéquation avec la réponse que l’on souhaite adresser à la problématique initiale.


Quels sont les délais moyens pour la mise en œuvre d'un robot ?

La mise en place d’un robot au travers d’un PoC (Proof of Concept) se fait dans des délais particulièrement courts, qui varient selon la complexité du processus, de quelques jours à quelques semaines.

Cependant, les robots ont déjà fait leurs preuves, et les entreprises dépassent désormais le stade de Proof of Concept. Elles réfléchissent plutôt au déploiement à l’échelle.

Pour cela, certaines étapes sont cruciales : la création tout d’abord d’un centre de compétences qui regroupe l’IT, le métier, l’Innovation ou encore les développements. Ensuite, l’organisation de sessions de sensibilisation sous forme de formations pratiques auprès de toutes les populations de l’entreprise, afin de permettre aux collaborateurs de devenir les initiateurs de projets de robotisation au sein de leurs directions. Enfin, l’élaboration d’une feuille de route pour détailler les lots de livraisons de robots par priorité, les « business cases » et la gestion des développements.

La mise à l’échelle de ce mode de robotisation s’effectue généralement en quelques mois. Le développement en mode continu permettra par la suite de déployer des robots en grande quantité et en peu de temps.


Faut-il avoir peur que les robots détruisent des emplois dans l’entreprise ?

Il y a plus à craindre pour nos emplois si justement les entreprises ne robotisent pas certaines tâches dès aujourd’hui ! Il est impensable que les tâches répétitives à faible valeur ajoutée restent manuelles.

Les robots doivent devenir des assistants virtuels pour pallier aux ruptures des chaînes automatisées, accompagner les prises de décisions et participer aux résolutions de situations complexes.

La démarche d’automatisation doit cependant s’accompagner d’actions de conduite de changement et de sensibilisation aux bénéfices concrets obtenus grâce aux robots.


Et concrètement, par où commencer ?

Pour commencer, il est nécessaire d’embarquer les équipes concernées par le projet, qu’elles soient familières ou non avec l’innovation. L’organisation de formations régulières auprès des différentes directions de l’entreprise permettra d’une part de démystifier la robotisation, et d’autre part, que les collaborateurs soient en mesure de trouver de nouveaux cas d’usage pour l’entreprise.

C’est la démarche que nous menons actuellement chez PwC dans le cadre de la robotisation de nos processus internes en France.

Contactez-nous

Marc Haddad

Associé Technology & Innovation Consulting, PwC France

Tel : +33 1 56 57 88 59

Suivez-nous !

Contactez-nous

Jean-David Benassouli

Associé responsable de l’activité Data Analytics et Intelligence Artificielle, PwC France

Tel : +33 1 56 57 72 49

Laetitia Araujo

Chef de projets Marketing Data, PwC France

Tel : +33 1 56 57 60 68

Hide