L’intensité carbone des énergéticiens européens baisse de 11%.

Communiqué de presse

Neuilly-sur-Seine, le 25 janvier 2018

Tous les ans depuis 2001, PwC analyse l’activité et le facteur carbone des 23 principaux énergéticiens européens. Aujourd’hui, le cabinet de conseil et d’audit dévoile les résultats de sa 16è édition et annonce une baisse de 11% du facteur carbone observée sur l’année 2016. Il s’agit du niveau le plus bas depuis 16 ans. A l’origine de cette baisse se trouvent pour 78% la diminution de la part des sources d’énergie fortement carbonées, et pour 22% la hausse des énergies renouvelables dans le mix énergétique.

  • Production d’électricité stable (+0,17%)
  • Baisse des émissions carbone (-10,9%) grâce au meilleur mix énergétique 

Un mix énergétique qui évolue vers moins de carbone et plus de renouvelable

Alors que la baisse des émissions de CO2 se chiffrait à 2,4% pour l’année 2015, elle s’accélère davantage en 2016 passant de 618 millions de tonnes de CO2 (Mt CO2) à 551 Mt CO2, soit 10,9% de moins.

Ces résultats s’expliquent principalement par un mix énergétique « non renouvelable » nettement moins chargé en carbone. Cette décarbonisation est liée aux initiatives politiques des gouvernements européens, mais aussi à des raisons structurelles comme au Royaume-Uni ou en Allemagne (baisse de l’utilisation du charbon dans la production énergétique due à un prix plus favorable du gaz).

La part des énergies renouvelables connaît, quant à elle, une hausse continue depuis 2013 et atteint 23,3% à 467 TWh en 2016 (+31 % sur 5 ans). L’hydraulique représente la première source d’énergie renouvelable, suivi par l’éolien, la production par biomasse et le solaire photovoltaïque. 

« La production d’électricité grâce aux énergies renouvelables augmente sensiblement en 2016, tant en valeur qu’en pourcentage du mix énergétique. Pour autant, il est important de nuancer, les entreprises contribuant le plus à la production d’électricité renouvelable n’étant pas nécessairement celles dont le mix énergétique en comporte le plus. Ainsi, Statkraft, le plus important producteur d’électricité du panel via des sources renouvelables, base presque exclusivement sa production dessus (à 97%), alors que le deuxième producteur (EDF) et le troisième (Enel) ont une proportion d’electricité renouvelable plus faible (respectivement 10 et 33%) »

souligne Olivier Muller, directeur au sein du département Développement Durable de PwC.

« De manière générale, l’évolution des émissions de CO2 s’inscrit dans un mouvement global de décarbonisation et d’effort environnemental, tant au niveau européen que mondial. »

ajoute-t-il

Production d’énergie et émissions de CO2 : les acteurs français bons élèves

Après 5 ans de baisse continue de la production d’électricité des entreprises du panel, elle se stabilise en 2016 avec un très léger rebond (+0,17%) par rapport à 2015. Une stabilisation qui peut en partie s’expliquer par un contexte économique plus favorable en Europe (+1,9% PIB dans l’UE 28).

Parmi les 23 acteurs étudiés, les Français continuent leurs bonnes performances en termes de production électrique. Le groupe EDF reste ainsi largement en tête tandis qu’Engie gagne 2 places par rapport à 2015 (3è position). Outre les 2 énergéticiens français, le top 5 des producteurs est complété par les groupes RWE, Enel et Vatenfall.

Concernant les émissions de CO2, EDF, de loin le premier producteur européen, ne représente que le 5ème émetteur. Loin derrière RWE, qui représente à lui seul 27% des émissions de CO2 du panel. Entre les deux, Enel, EPH et Engie complètent le Top 5.

Le facteur carbone, ratio des deux indicateurs précédents, a donc fortement baissé sur la période. Les résultats d’EDF, de Vattenfall et Starkraft sont parmi les meilleurs, présentant à la fois un facteur carbone inférieur à la moyenne européenne et 3 des 10 meilleures productions d’énergie (respectivement 1er, 6ème et 8ème) du panel.

Pour autant, 5 entreprises du panel (CEZ, EnBW, PVO, Fortum et Statkraft) voient leur facteur carbone augmenter en 2016.

« D’une manière générale et en maintenant les efforts fournis par l’ensemble du panel, les données de l’étude tendent à montrer que l’Europe est sur la bonne voie pour tenir l’objectif de 27% de part d’énergie renouvelable dans la consommation finale d’énergie d’ici 2030 »

conclut Olivier Muller

Méthodologie de l’étude

L’objectif de cette étude est d’identifier, de consolider, d’homogénéiser et de présenter une information complète sur les émissions de CO2 des principaux producteurs d’énergie européens, mais aussi d’analyser les principales variations entre les années 2001 et 2016. La majorité des données publiées sont directement accessibles à partir du site Internet des entreprises analysées ou dans leur rapport annuel et/ou leur rapport Environnement/Développement durable. Si certaines données peuvent être approximatives, PwC estime que la marge d’erreur ne dépasse pas 10% sur les émissions de gaz à effet de serre directes. PwC ne fournit ni commentaire ni opinion sur les prix de l’énergie ou sur l’impact du CO2 sur l’évaluation des sociétés étudiées.

A propos de PwC France et pays francophone d’Afrique

PwC développe en France et dans les pays francophones d'Afrique des missions de conseil, d’audit et d’expertise comptable, privilégiant des approches sectorielles. 

Plus de 236 000 personnes dans 158 pays à travers le réseau international de PwC partagent solutions, expertises et perspectives innovantes au bénéfice de la qualité de service pour clients et partenaires. Les entités françaises et des pays francophones d'Afrique membres de PwC rassemblent 6 400 personnes couvrant 23 pays. Rendez-vous sur www.pwc.fr

En se mobilisant au quotidien pour conseiller et accompagner ses clients dans leur réussite, PwC contribue à la dynamique de l’économie française. A travers ses études et ses analyses d’experts, PwC s’engage également à anticiper les économies du futur et à développer les nouveaux usages technologiques. Enfin, en apportant des solutions pour maîtriser les risques, PwC crée de la confiance entre les acteurs et sécurise le cœur de l’économie française.

PwC France a lancé le mouvement #LetsgoFrance pour valoriser tous ceux qui travaillent à la réussite de l'économie française.

Rejoignez-nous et agissons ensemble : letsgofrance.fr

En 2017, PwC a remporté pour la deuxième année consécutive le prix « Audit Innovation of the Year » qui témoigne de son engagement en matière d’innovations technologiques pour améliorer la qualité de l’audit et la valeur ajoutée apportée à ses clients.

« PwC » fait référence au réseau PwC et/ou à une ou plusieurs de ses entités membres, dont chacune constitue une entité juridique distincte. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.pwc.com/structure

Contactez-nous

Roxane Lauley

Responsable des Relations Médias, PwC France

Tel : +33 1 56 57 13 14

Raphaëlle De Coupigny

Chargée des Relations Médias, PwC France

Tel : +33 1 56 57 88 45

Suivez-nous !