Pour attirer les femmes, les entreprises doivent se concentrer sur deux priorités : la diversité de leur capital humain et les perspectives d’évolution de carrière

Communiqué de presse

Neuilly-sur-Seine, le 8 mars 2017

A l’occasion de la Journée internationale des femmes le 8 mars 2017, le cabinet de conseil et d’audit PwC révèle une nouvelle étude, intitulée « Winning the fight for female talent », qui s'intéresse aux mesures que peuvent prendre les entreprises pour attirer et retenir les talents au féminin et démontre l’importance pour leur marque employeur de la prise en compte de la diversité et de l'inclusion dans leurs politiques RH.

Cette étude dévoile notamment les enseignements suivants :

  • Les perspectives d’évolution de carrière figurent parmi les trois caractéristiques clés recherchées chez un employeur par les femmes comme par les hommes
  • 76% des entreprises ont intégré la diversité et l'inclusion dans leur « marque employeur » 
  • 28% des entreprises ont mis en place un programme de réintégration dans l'entreprise visant à attirer et à offrir des opportunités aux personnes qui reprennent leur carrière après un arrêt ou un congé (e.g. un congé maternité)
  • 67% des femmes affirment que la présence d'un modèle féminin au sein de l’entreprise pour laquelle elles postulent est un facteur important dans leur décision d'accepter un poste, une proportion qui atteint 76% chez les femmes en début de carrière.

Les femmes souhaitent plus que jamais bénéficier de perspectives d’évolution dans l’entreprise

Pour les femmes comme pour les hommes interrogés, les perspectives d’évolution de carrière figurent parmi les trois caractéristiques les plus attrayantes chez un employeur, au même titre que le niveau de salaire et la flexibilité du travail. Pour les femmes en début de carrière et les femmes de la génération Y, il s'agit du critère N°1 qu’elles recherchent chez leur employeur. C’est une priorité partagée par les femmes au Brésil, en Chine, en France, à Hong Kong, en Inde, en Irlande, au Luxembourg, en Pologne, en Nouvelle Zélande, en Russie, en Afrique du Sud et aux Émirats arabes unis. Les femmes qui ont récemment changé d'employeur citent l'absence d’opportunités d’évolution de carrière comme la raison principale de leur départ (35%).

« Les opportunités d’évolution de carrière figurent assurément parmi les principaux vecteurs de satisfaction professionnelle. La mise en place formelle de plans d’évolution de carrière constitue un moyen de s'assurer que les collaborateurs restent motivés et s’engagent au sein de l’organisation. Ces plans ont vocation à aider chaque collaborateur à réaliser pleinement son potentiel. Cette considération est appelée à revêtir une importance croissante, alors que les dirigeants d'entreprise s'efforcent d'attirer et de retenir les meilleurs talents dans un monde toujours plus concurrentiel. »

Selon Agnès Hussherr, Managing Partner responsable Human Capital & Culture d’entreprise chez PwC France & Afrique francophone

 

Les entreprises ont recours à des programmes innovants pour attirer les meilleurs talents au féminin. Par exemple, les programmes de réintégration dans l'entreprise constituent une passerelle efficace pour les femmes qui souhaitent reprendre le travail après une pause prolongée dans leur carrière. Plus du quart (28%) des employeurs interrogés par PwC ont déjà adopté un programme formel de réintégration dans l'entreprise, et ils sont 25% à étudier actuellement l'opportunité d'y recourir, ce qui montre que les entreprises ont compris l’enjeu.

 

« Aujourd'hui, le marché du travail est extrêmement concurrentiel. Les entreprises doivent donc revoir leurs politiques et leurs modes de fonctionnement pour s'assurer qu’ils répondent aux besoins de leurs jeunes collaborateurs et en particulier ceux des femmes. Les femmes ont aujourd’hui un niveau d’attentes professionnelles plus élevé que par le passé. Les entreprises doivent donc tenir compte de cette aspiration pour attirer et retenir les talents dont elles ont besoin pour développer leurs activités. »

François Jaumain, Associé responsable de la Diversité chez PwC France & Afrique francophone

Gestion des talents : les entreprises doivent impérativement miser sur la diversité et l’inclusion

L'étude de PwC révèle qu'un peu plus des trois quarts (76%) des employeurs interrogé ont intégré la diversité et l'inclusion dans leur « marque employeur », une proportion qui atteint 88% chez les entreprises de plus de 10 000 employés.

Toutefois, PwC souligne qu'il ne suffit plus de parler de diversité pour se constituer une image de marque employeur positive. Lorsqu’elles doivent choisir leur futur employeur, plus de la moitié (56%) des femmes recherchent des preuves concrètes de progrès effectués en matière de diversité – une proportion qui atteint même 61% chez les femmes en début de carrière. De même, 61% des femmes et 49% des hommes vérifient le degré de diversité au sein du comité exécutif d'un employeur éventuel avant d'accepter une proposition d'embauche.

 

Par ailleurs, 67% des femmes s'assurent chez leur futur employeur de la présence de collaboratrices aux profils similaires aux leurs, qui puissent incarner des modèles – une proportion qui atteint 76% chez les femmes en début de carrière. Ce facteur est particulièrement important chez les femmes qui travaillent dans des secteurs d'activité généralement considérés comme à dominante masculine, tels que la FinTech (85%), l'ingénierie et la construction (82%) ou encore la gestion d'actifs (78%).

« le message est clair : les organisations doivent tenir leurs promesses en matière de diversité sous peine de rencontrer des difficultés croissantes à attirer des talents, et en particulier des talents au féminin. »

François Jaumain

Une lutte de plus en plus acharnée pour attirer et retenir les talents au féminin

Partout dans le monde, les entreprises accentuent leurs efforts pour favoriser la mixité. Des objectifs explicites à l'embauche sont devenus l’un des principaux leviers pour réaliser ces ambitions : 78% des grandes entreprises dans le monde affirment chercher activement à recruter davantage de femmes, notamment à des postes à responsabilité. À l'heure où elles luttent pour attirer les talents au féminin – notamment à des niveaux et dans des secteurs où elles sont actuellement sous-représentées – la concurrence que se livrent désormais les entreprises pour recruter et retenir ces talents atteint des niveaux sans précédent.

Encourager les hommes à s’engager en faveur de la parité

En tant qu'Impact Champion Corporate de la campagne HeForShe, le cabinet PwC s’est engagé  à lutter pour la suppression des inégalités homme-femme au niveau mondial. HeForShe est un mouvement de solidarité mondial en faveur de l’égalité des sexes, lancé par ONU Femmes, qui encourage les hommes à militer et à prendre parti pour les femmes et au mouvement mondial en faveur des droits des femmes. L’objectif est de changer les mentalités pour faire de l’égalité des sexes une réalité pour tous. Dans ce cadre, nous avons uni nos forces avec ONU Femmes pour élaborer le module Building Gender IQ eLearn module, un outil de formation à l'impact négatif des stéréotypes liés au genre dans la société et aux avantages de la mixité, sur le lieu de travail et à tous les niveaux de la société.

« La parité homme-femme n'est pas un jeu à somme nulle. Elle permettra d'améliorer les opportunités pour les hommes aussi bien que pour les femmes (y compris aux échelons hiérarchiques les plus élevés), elle profitera à l’économie, et aidera chacun d'entre nous à mieux travailler en dépit de nos différences. Nous avons tous intérêt à éradiquer les stéréotypes liés au genre et à favoriser la parité dans la vie professionnelle et dans la vie privée. Cependant, les progrès ne sont possibles que si hommes et femmes travaillent ensemble. Nous avons tous intérêt, hommes comme femmes, à jouer une part active dans la réussite de ce projet ».

Selon Agnès Hussherr

Méthodologie :

Ce rapport se fonde sur une enquête menée en ligne auprès de 4 792 personnes ayant eu une expérience récente sur le marché du travail (82% de femmes et 18% d’hommes) dans 70 pays, dont 178 Français. PwC les a interrogés sur leurs aspirations professionnelles, leur expérience et leurs attentes en termes de diversité de la part de leur employeur. Parallèlement, une seconde enquête a été conduite, entre le 5 et le 25 janvier, auprès de 328 cadres exerçant des responsabilités en matière de diversité ou de recrutement au sein de leurs organisations respectives, afin d'analyser les tendances et les pratiques actuelles dans les entreprises en matière de diversité.

 

Informations complémentaires :

Soucieux de promouvoir la diversité et l'inclusion, PwC a mis en place une série de programmes pour réaliser des progrès sur cette question : il s'agit notamment du programme Aspire to Lead: The Women’s Leadership Series, qui est un forum mondial sur les femmes et le leadership destiné aux étudiants du monde entier. PwC est également partenaire de la campagne  HeForShe de l'ONU Femmes, qui vise à mobiliser un milliard d'hommes dans la lutte contre les inégalités persistantes que subissent les femmes partout dans le monde.

 

A propos de PwC France et pays francophones d'Afrique

PwC développe en France et dans les pays francophones d'Afrique des missions de conseil, d’audit et d’expertise comptable, privilégiant des approches sectorielles. 

Plus de 223 000 personnes dans 157 pays à travers le réseau international de PwC partagent solutions, expertises et perspectives innovantes au bénéfice de la qualité de service pour clients et partenaires. Les entités françaises et des pays francophones d'Afrique membres de PwC rassemblent 5 800 personnes couvrant 23 pays. Rendez-vous sur www.pwc.fr

En se mobilisant au quotidien pour conseiller et accompagner ses clients dans leur réussite, PwC contribue à la dynamique de l’économie française. A travers ses études et ses analyses d’experts, PwC s’engage également à anticiper les économies du futur et à développer les nouveaux usages technologiques. Enfin, en apportant des solutions pour maîtriser les risques, PwC crée de la confiance entre les acteurs et sécurise le cœur de l’économie française.

PwC France a lancé le mouvement #LetsgoFrance pour valoriser tous ceux qui travaillent à la réussite de l'économie française.

 

Rejoignez-nous et agissons ensemble : letsgofrance.fr

PwC a remporté le prix "Audit Innovation of the Year" 2016, qui reconnaît son leadership parmi la profession pour fournir des services de haute qualité et recruter des collaborateurs talentueux et ouverts d'esprit.

« PwC » fait référence au réseau PwC et/ou à une ou plusieurs de ses entités membres, dont chacune constitue une entité juridique distincte. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.pwc.com/structure

Suivez-nous !

Contactez-nous

Roxane Lauley

Responsable des Relations Médias, PwC France

Tel : +33 1 56 57 13 14

Raphaëlle De Coupigny

Chargée des Relations Médias, PwC France

Tel : +33 1 56 57 88 45

Hide