La technologie Blockchain pour les institutions financières : quels enjeux ?

La Blockchain est l’une des technologies émergentes les plus prometteuses – mais aussi l’une des plus incomprises. Elle offre un registre décentralisé de toutes les transactions effectuées au sein d’un réseau : lorsqu’une transaction est effectuée, tout le monde dans le réseau en est informé. Ce système est quasiment inviolable s'il réunit un nombre important d'acteurs s'accordant sur les règles de consensus. De plus, le temps de règlement des transactions peut être considérablement diminué. Cela représente une révolution pour l’industrie financière, qui utilise aujourd’hui d’autres moyens pour garder une traçabilité des transferts d’actifs et plus encore.

Blockchain et services financiers : le contexte

En 2015, lorsqu’on évoquait la Blockchain, la plupart des individus répondait, « c’est lié à Bitcoin, non ? » La Blockchain est en effet la technologie sous-jacente à Bitcoin, mais de nombreuses autres applications peuvent être envisagées et d'autres systèmes ont été développés depuis.

Quel chemin parcouru depuis ?

En 2016, à peu près toutes les institutions financières majeures ont expérimenté la Blockchain. Beaucoup d’entreprises ont commencé par travailler avec leurs équipes Innovation internes sur des PoC (preuves de concept), seules ou en partenariats avec d’autres. Un consortium regroupant plus de 70 institutions financières a par exemple été créé. Les gouvernements et d’autres autorités centrales ont alors commencé à être impliqués. Toujours en 2016, plusieurs bourses ont lancé des initiatives pour tester la technologie sur du trading d’assets non traditionnels et les chambres de compensation ont également lancé des projets. PwC a notamment aidé une banque centrale sur un PoC autour du paiement. 

Les institutions financières ont principalement concentré leurs investissements Blockchain dans des pilotes internes

La banque a déposé un brevet pour sa cybermonnaie SETLcoin, avec un système de trading robuste.

Barclays et la startup Wave ont été les premiers à réaliser une transaction d’échange via la Blockchain.

D’autres acteurs ont développé un Utility Settlement Coin (USC), une monnaie virtuelle directement échangeable en cash dans les banques centrales.

Opportunités de la Blockchain pour les organismes financiers

La Blockchain possède des caractéristiques uniques qui peuvent transformer les services financiers…

Il y a beaucoup d’applications Blockchain prometteuses au sein des services financiers. Par exemple, selon les estimations, la Blockchain pourrait permettre d’économiser entre 5 et 10 milliards de dollars dans la partie réassurance. Cela est rendu possible grâce à des optimisations dans le placement, le traitement des réclamations et le contrôle de conformité.

Des opportunités intéressantes existent par ailleurs dans des activités telles que la compensation et le règlement, la Trade finance, et les prêts hypothécaires. Cette année, plusieurs entreprises espèrent passer de l’étape du PoC à la mise en production afin de prouver la valeur immédiate. Mais pour y arriver, ils devront aller au-delà des débats chronophages concernant le démantèlement d’une infrastructure historique complexe.

La Blockchain prend du terrain et les entreprises l’ont bien compris !

Les institutions financières seront de plus en plus enclines à intégrer la Blockchain dans leurs systèmes de production dans les 3 à 5 prochaines années. 

Quelles sont les technologies dans lesquelles vous comptez investir dans les 12 prochains mois pour développer votre activité ? 

Source: PwC Global FinTech Survey 2017

D’après vous, pour quels cas d’usage la Blockchain sera la plus utile ?

Usage de la Blockchain par les services financiers : les prochaines étapes

Aller au-delà de l’expérimentation

Après avoir fait quelques investigations ciblées sur des technologies de registres distribués, les entreprises réfléchissent plus largement à les mettre en œuvre à plus grande échelle. En tâche de fond subsistent encore certains problèmes techniques : résolution des problèmes de communication et de programmation, de confidentialité des données, de sécurité, de réglementation, de standardisation des protocoles de communication, etc. … Mais pour les institutions financières notamment, les principaux défis ne sont pas de cette ordre. La résolution de sujets de gouvernance, de normes et de droit est devenue prioritaire.

View more

Continuez à avancer

Selon que vous décidiez de prendre le risque d’être le premier ou le dernier, PwC observe qu’avoir le meilleur outil ne suffit pas nécessairement pour aller plus loin. Afin de convaincre les sceptiques et bâtir un projet d’entreprise, il convient de bien cibler les PoC qui doivent passer en production sur des périmètres à forte valeur ajoutée. Une fois encore, cette décision ne dépend pas uniquement de la maturité de la technologie. Par exemple au niveau stratégique, l’identification de menaces potentielles est nécessaire. Ensuite au niveau opérationnel, concentrez-vous sur des éléments non techniques tels que le cas d’usage, le business model, les processus et la gouvernance.

View more

Si besoin, reposez-vous sur des solutions existantes

Plusieurs fournisseurs proposent aujourd’hui des solutions packagées «Blockchain-as-a-Service ». Ces services hébergés incluent tous les aspects de la technologie des registres distribués sur une tierce partie du cloud.

View more

Misez sur la collaboration

Récemment, on a vu émerger dans certaines industries comme la banque des regroupements d’acteurs sous forme de consortium plus ou moins efficaces. Selon la nature de votre marché, réfléchissez à l’intérêt éventuel que cela pourrait représenter dans votre cas.

View more

« Même si les entreprises travaillent généralement dans leur intérêt propre, elles construisent des solutions qui tendent à optimiser leurs interactions avec les autres. Guidés par les nouvelles technologies, des modes non conventionnels de collaboration émergent. Avec la Blockchain, tout mène vers des mécanismes vertueux de "coopétition".»

Marie-Line Ricard, Associée responsable du Blockchain Lab

Contactez-nous

Marie-Line Ricard
Associée Finance quantitative et responsable du Blockchain Lab
Email

Suivez-nous !