Protex International

 

Interview de Robert Moor, Président-directeur général

 

 

Fondé en 1932, Protex International est un groupe industriel français indépendant qui développe, fabrique et commercialise des produits chimiques pour de nombreux secteurs d’activité.

A l’origine spécialisée dans les produits auxiliaires pour le textile, l’entreprise a su décliner son expertise dans différents métiers : agriculture, agroalimentaire, chimie fine, chimie de spécialités, électronique, papier, parfums, peintures... Aujourd’hui, Protex International emploie 600 salariés, est présent dans 20 pays et réalise 80% de son chiffre d’affaires à l’international.

 

 

La cross-fertilization : une stratégie gagnante

Bien que la famille détienne 100% du capital, nous sommes une entreprise internationale. Etant présents dans 20 pays nous souhaitons y consolider nos activités avant de nous implanter dans de nouveaux territoires. Nous travaillons essentiellement par croissance organique, ce qui est plus difficile dans le contexte économique actuel.

Entre 2014 et 2015, nous avons connu une augmentation de notre chiffre d’affaires de 5%. Nous en investissons 6% dans la R&D avec une stratégie forte et différenciante qui consiste à développer de nouveaux produits sur tous les marchés en faisant jouer la « cross-fertilization ». C’est elle qui permet au groupe de croître dans de nombreux domaines. En effet, chaque fois que cela est possible, une innovation déclinée pour une application précise est diffusée à d’autres domaines. Quelques exemples l’illustrent. Ainsi, la réglementation frappe les émissions de formaldéhyde cancérigène, nous avons développé et mis en vente des capteurs de formaldéhyde. De même, les détergents utilisés pour laver les tissus ont ouvert la voie à la production de séquestrants utilisés dans les produits d’entretien ménager.

Notre statut d’entreprise familiale nous aide, les sociétés cotées ou appartenant à des fonds doivent regarder le résultat à très court terme. A l’inverse, nous pouvons travailler à moyen et long terme. C’est un avantage extraordinaire qui suppose une contrepartie : l’autonomie implique la prudence et la gestion la plus rigoureuse possible.

Un faible turnover

Le fait de ne pas avoir la notoriété d’une société cotée ne nous handicape pas en termes de recrutement. Nous disposons d’atouts non négligeables pour fidéliser les talents : nous n’encourons pas de risque de rachat, nous sommes une entreprise à taille humaine qui favorise et rend fréquentes les interactions en direct avec le management.

L’ancienneté dans l’entreprise est supérieure à 10 ans en moyenne (11 ans pour les hommes et 16 ans pour les femmes). Par ailleurs, nous avons une organisation décentralisée. Chaque filiale est indépendante mais rigoureusement contrôlée. Nous appliquons nos standards dans chaque pays.

Améliorer la gouvernance

Nous nous caractérisons tout d’abord par une gouvernance familiale. Les membres de la famille occupent des postes de direction : mon fils est président de Proxis développement. Cette filiale possédée à 49,9% couvre les pôles traitement des eaux et l’alimentaire et les compositions de parfum. Mes deux filles travaillent également dans l’entreprise. L’une s’occupe de la logistique, des relations avec les banques, du développement et la seconde est chargée des ressources humaines et de la communication.

Néanmoins, nous devons mener une réflexion en interne pour adapter notre schéma actuel de gouvernance qui est trop informel sur de nombreux sujets. Il nous manque un comité exécutif pour réunir les différentes directions. C’est le prochain chantier auquel je souhaite m’atteler à court terme.

La compétence, vecteur de la parité

L’égalité hommes-femmes passe par le respect et la valorisation de la compétence sans distinction de sexe. La proportion de salariées dans l’entreprise dépend des métiers. Nous trouvons par exemple beaucoup de femmes dans les laboratoires, alors que la répartition des genres au sein du management est de son côté équilibrée.

Nous avons également un grand souci de cohésion de la grille salariale. Nous avons par ailleurs un plan d’égalité hommes-femmes dont les indicateurs révèlent une proportion de femmes en augmentation. 

Contactez-nous

François Antarieu
Associé responsable régions
Tel : +33 5 62 27 57 64
Email

Suivez-nous !
Suivez-nous