Crowdfunding : la solution pour développer l’entrepreneuriat au féminin

Communiqué de presse 

Neuilly-sur-Seine, le 24 juillet 2017

Si les hommes entrepreneurs font davantage appel au financement participatif (crowdfunding) que les femmes, ces dernières sont plus nombreuses à atteindre leurs objectifs financiers grâce à ce nouveau mode de financement. C’est la conclusion de l’étude du cabinet de conseil et d’audit PwC, réalisée en partenariat avec The Crowdfunding Centre,  « Women Unbound: Unleashing female entrepreneurial potential », qui s'intéresse aux levées des fonds réalisées au cours des deux dernières années via les 9 plus grandes plateformes mondiales de crowdfunding.

 

Parmi les enseignements à retenir de cette étude :

  • Les campagnes de crowdfunding menées par des femmes sont plus nombreuses à atteindre leur objectif financier que celles lancées par des hommes (+32%).
  • Alors que les hommes fixent des objectifs plus élevés, les projets féminins récoltent des promesses de dons moyens supérieures à celles adressées aux hommes : en moyenne, chaque contributeur individuel verse 87 dollars à une femme et 83 dollars à un homme (une différence de près de 5%).
  • Même dans les secteurs traditionnellement dominés par des hommes – les technologies, par exemple où neuf campagnes sur dix sont organisées par un homme – les femmes affichent de meilleurs résultats : 13% de réussite pour les campagnes féminines, contre 10% pour les masculines.
  • En France, les femmes entrepreneurs réussissent deux fois mieux que leurs homologues masculins sur le terrain du crowdfunding : 24% des campagnes menées par des femmes ont atteint les objectifs fixés face à seulement 13% des campagnes menées par des hommes.
  • Toutefois, les hommes continuent à se tourner vers le financement participatif plus fréquemment que les femmes et collectent de plus grosses sommes d’argent : 89% des campagnes ayant réuni plus d'un million de dollars ont été lancées par des hommes, contre seulement 11% par des femmes.

 

 

Les plateformes de crowdfunding, nouveaux modes de financement direct et immédiat pour les entrepreneurs

Véritable innovation de rupture, le crowdfunding a ouvert de nouvelles voies aux startups et aux entreprises en croissance, vers le financement aux particuliers. De manière inédite, cette démarche permet une implication et une interaction directe avec le marché et avec des milliers de contributeurs, de supporters, de clients et de partenaires potentiels.

 

Le crowdfunding est fondé sur le principe de « retour sur investissement » et vise à financer la création, le lancement ou le développement d'une activité, de produits ou services. Sur ces plateformes, les contributeurs payent avant d'avoir accès au produit, au service ou au projet. Depuis sa création, la portée du crowdfunding n'a cessé de s'étendre. Le montant total des financements atteint via les neuf plateformes analysées dans ce rapport est passé de 10 millions de dollars en 2009 à plus de 767 millions de dollars en 2016, avec des contributeurs originaires de plus de 200 pays.  

 

 

Les femmes meilleures que les hommes en crowdfunding, partout dans le monde et quel que soit le secteur d’activité

L’étude PwC et de The Crowdfunding Centre révèle que les femmes ont plus de chance de réussir leurs campagnes de crowdfunding que les hommes. En effet, seuls 17% des hommes atteignent leur objectif financier, contre 22% des femmes. Les campagnes de financement participatif menées par des femmes rencontrent davantage de réussite que celles lancées par des hommes (+32%), quels que soient les secteurs d’activité, les régions du monde et les cultures.

Dans les pays qui affichent les plus gros volumes de financements participatifs à savoir le Royaume-Uni et les États-Unis, 20% des opérations menées par des hommes aboutissent, contre 24% aux Etats-Unis et 26% aux Royaume-Uni pour les campagnes orchestrées par des femmes.

Une tendance observable également dans les pays où le crowdfunding n'est pas aussi répandu. Par exemple, dans les pays émergents (Chine, Inde, Brésil, Mexique, Russie, Indonésie et Turquie), 10% des campagnes féminines aboutissent, contre seulement 4% des campagnes masculines. 

 

En France, la tendance se confirme et dépasse même la moyenne européenne. Parmi les 2 219 campagnes de crowdfunding recensées et analysées entre 2015 et 2016, trois quarts ont été initiées par des hommes (1 758, contre 461 par des femmes). Pourtant, les femmes entrepreneurs réussissent deux fois mieux que leurs homologues masculins à atteindre leurs objectifs de financement : 24% des campagnes menées par des femmes ont atteint les objectifs fixés face à seulement 13% des campagnes menées par des hommes.

Même dans les secteurs traditionnellement considérés comme masculins, la technologie par exemple, où neuf campagnes technologiques sur dix sont pilotées par des hommes, 13% des femmes atteignent leur objectif de financement, contre seulement 10% des hommes. De la même manière, dans le secteur du digital, ou les trois quarts des campagnes sont masculines, les femmes enregistrent 16% de réussite, contre 9% pour les hommes. 

 

: « La réussite du crowdfunding au féminin contraste vivement avec les mécanismes de financement traditionnels pour lesquels les start-ups ou entreprises dirigées par des femmes rencontrent toujours des obstacles. Les conclusions de notre étude « Women unbound » soulèvent d’ailleurs l'existence de préjugés et de biais profondément ancrés qui freinent l'accès aux financements pour les femmes entrepreneurs. Or, le phénomène mondial de crowdfunding rebat les cartes en donnant le pouvoir au consommateur final de décider du lancement ou du développement d’un nouveau produit ou service – quel que soit son porteur. Ce nouveau mode de financement offre ainsi des opportunités majeures pour les femmes de voir leurs projets entrepreneuriaux éclore et rencontrer le succès. »

Selon Cécile Saint Jean, Directrice et spécialiste des start-ups chez PwC

 

La marge de progression du crowdfunding au féminin est encore grande

Face à ces constats, il reste une grande marge de progression pour les projets entrepreneuriaux au féminin. En effet, les hommes sont encore nettement plus nombreux que les femmes à se lancer dans le crowdfunding, aussi ils reçoivent davantage de capitaux via ce nouveau mode de financement. Au niveau mondial, les projets menés par des hommes ont ainsi récolté 654 millions de dollars, contre 196 pour les projets orchestrés par des femmes.

Les hommes sont également plus ambitieux lors de la définition de leur objectif de financement, ce qui explique qu’ils sont plus nombreux à participer aux grosses levées de fonds. L’étude souligne que, parmi les 63 campagnes qui ont recueilli plus d'un million de dollars, seulement 7 (11%) étaient pilotées par des femmes, la campagne créée par une femme ayant collecté le plus de fonds se plaçant en 18e position.

En France, les projets menés par des hommes ont récolté au total 7,3 millions de dollars et les projets féminins seulement 1,6 millions. De plus, contrairement à la tendance mondiale, les promesses de don restent largement supérieures pour les hommes que pour les femmes, respectivement en moyenne à 102 dollars et 72 dollars (différence de 41%).

En totalité, les campagnes de crowdfunding françaises ont permis de lever 8,98 millions de dollars provenant de près de 95 000 investisseurs individuels au cours des 2 années analysées.

« Nous espérons que cette étude motivera les femmes entrepreneurs qui hésitent encore à se lancer dans l'expérience du crowdfunding et renforcera leur confiance en elles quant à leur talent de chef d'entreprise. Notre objectif était de révéler les barrières potentielles auxquelles les entreprises dirigées par des femmes se heurtent depuis trop longtemps dans leur parcours d'accès au financement. Il était aussi de souligner que les opportunités offertes par les investisseurs traditionnels (banques ou sociétés de capital-risque) varient fortement selon le sexe de l’entrepreneur. Aujourd’hui, grâce aux plateformes de crowdfunding, les entrepreneurs, qu’ils soient hommes ou femmes, ont désormais un accès direct aux consommateurs - et la différence est de taille ! »

conclut Cécile Saint Jean

 

Méthodologie

Depuis 2014, The Crowdfunding Center a collecté et analysé les données de plus de 465 000 campagnes de crowdfunding. Cette étude s’intéresse aux données du financement participatif (appelé « seed crowdfunding » - financement d’un nouveau projet, produit ou service par l’achat anticipé de celui-ci) pour les années 2015 et 2016, collectées dans 205 pays à partir des 9 plus grandes plateformes mondiales de crowdfunding.

Le « seed crowdfunding » est à distinguer de 3 autres types de crowdfunding :

  • « Equity crowdfunding » ou crowdfunding en capital, qui permet à des particuliers (mini business angels) d’acquérir des parts dans des startups ;
  • « Crowdlending » ou prêt peer-to-peer, qui permet à des particuliers de prêter de l’argent à des startups et ainsi espérer un meilleur rendement pour leur capital que les placements financiers traditionnels ;
  • Crowdfunding basé sur les donations, qui permet à des particuliers de financer des initiatives de leur communauté, essentiellement au niveau local.

A propos de PwC

PwC développe en France et dans les pays francophones d'Afrique des missions de conseil, d’audit et d’expertise comptable, privilégiant des approches sectorielles. 

Plus de 223 000 personnes dans 157 pays à travers le réseau international de PwC partagent solutions, expertises et perspectives innovantes au bénéfice de la qualité de service pour clients et partenaires. Les entités françaises et des pays francophones d'Afrique membres de PwC rassemblent 5 800 personnes couvrant 23 pays. Rendez-vous sur www.pwc.fr

En se mobilisant au quotidien pour conseiller et accompagner ses clients dans leur réussite, PwC contribue à la dynamique de l’économie française. A travers ses études et ses analyses d’experts, PwC s’engage également à anticiper les économies du futur et à développer les nouveaux usages technologiques. Enfin, en apportant des solutions pour maîtriser les risques, PwC crée de la confiance entre les acteurs et sécurise le cœur de l’économie française.

PwC France a lancé le mouvement #LetsgoFrance pour valoriser tous ceux qui travaillent à la réussite de l'économie française.

Rejoignez-nous et agissons ensemble : letsgofrance.fr

PwC a remporté le prix "Audit Innovation of the Year" 2016, qui reconnaît son leadership parmi la profession pour fournir des services de haute qualité et recruter des collaborateurs talentueux et ouverts d'esprit.

« PwC » fait référence au réseau PwC et/ou à une ou plusieurs de ses entités membres, dont chacune constitue une entité juridique distincte. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.pwc.com/structure.

 

A propos de The Crowdfunding Centre

The Crowdfunding Centre est l’observatoire mondial du crowdfunding, fondé par Barry James et son équipe en 2013. Il rassemble aujourd’hui la plus grande banque de données sur le financement participatif, dans le but de fournir des données et des rapports et outils basés sur ces données aux entreprises, gouvernements, entrepreneurs, investisseurs et chercheurs. Pour en savoir plus et découvrir les données pour votre secteur, pays ou ville, rendez-vous sur TheCrowdfundingCentre.com.

 

Contactez-nous

Élodie Gaillard
Responsable des relations presse
Tel : +33 1 56 57 10 42
Email

Sabrina Gallinotti
Relations presse
Tel : +33 1 56 57 17 45
Email

Suivez-nous !